Senol Günes (Entraîneur du Trabzonspor AS)

« Après notre victoire historique contre l’Inter Milan (0-1), nous accueillons le LOSC. On sait que ce sera un match difficile face à une équipe d’expérience qui évolue ensemble depuis deux ou trois ans avec le même coach. Soyons vigilants. Nous voulons également souhaiter le meilleur accueil aux Lillois et à leurs supporters. C’est un bonheur pour nous de participer à la Champions League. Nous avons à cœur de donner une bonne image de la ville et du club. »

« Pour moi, la clé se situe au niveau des joueurs. Eux seuls détermineront le destin de la rencontre. Ici à Trabzon, le football est un style de vie. Nous allons avoir besoin de nos supporters, bien sûr, mais tout se passera avant tout sur le terrain et pas ailleurs. Le LOSC possède un certain avantage avec sa stabilité, un bon coach et une équipe disciplinée. C’est assez difficile de savoir qui va gagner et prendre le leadership du groupe. Mais si nous l’emportons demain soir, nous posséderons un bel avantage, c’est évident. »

« Ici à Trabzon, le football est un style de vie »

Senol Günes

Didier Zokora (Milieu de terrain du Trabzonspor AS)

« Nous sommes en tête de notre poule avec trois points. Si demain nous parvenons à gagner, nous en compterons six. La confiance est là, d’autant que nous nous apprêtons à jouer devant notre public. L’objectif est de réaliser une prestation positive, c'est-à-dire de ne pas perdre. C’est la première fois que le club dispute la phase finale de la Champions League. Nous sommes heureux d’y prendre part et d’affronter une belle équipe du LOSC avec de bons joueurs comme Hazard, Sow ou Pedretti. »

« Le LOSC est une équipe qui se connaît bien et qui se projette constamment vers l’avant. Pour nous, c’est une référence, l’un des meilleurs clubs français. On s’attend à vivre un match compliqué face à leurs milieux de terrain, car Mavuba et Balmont sont des joueurs agressifs dans le bon sens du terme. La clé du match se situera peut être dans ce secteur de jeu. »

« Les Turcs sont de grands fans de foot et le public de Trabzonspor très présent. Demain, il y aura beaucoup d’ambiance et d’émotions. Les supporters vont donner de la voix et nous pousser à aller chercher la victoire. Les Lillois doivent s’attendre à évoluer dans un stade plein. »

Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

« Comme pour tous les matchs, que ce soit en Ligue 1, en coupes européennes ou pour les autres compétitions, nous avons étudié notre adversaire en visionnant les images de ses dernières rencontres. Je sais que cette équipe de Trabzonspor est très technique, qu’elle pose le jeu au sol et qu’elle redouble de passes. Je regrette par ailleurs que nous ne puissions pas croiser Robert Vittek qui vient de se blesser gravement. »

« Le déplacement d’il y a deux ans à Fenerbahçe nous servira probablement pour préparer l’échéance de demain. Le fait d’aller chercher un résultat à Istanbul nous permettra, je l’espère, de rester concentré sur notre jeu. »

Rudi Garcia

« On devine que le contexte du match sera certainement difficile mais on entend bien nous aussi rendre la partie compliquée à cette formation de Trabzonspor. À ce titre, le déplacement d’il y a deux ans à Fenerbahçe nous servira probablement pour préparer l’échéance de demain. Je n’avais jamais vu une ambiance aussi forte que celle-là. On sait que le peuple turc aime le football, qu’il adore le jeu. Le fait d’avoir obtenu un résultat à Istanbul nous permettra, je l’espère, de rester concentré sur notre jeu et d’être ambitieux. »

« On savait depuis le départ que la poule était ouverte et que tout le monde aurait ses chances de qualifications. Après la journée de demain il restera douze points en jeu. Je pense que c’est suffisant pour voir beaucoup de choses changer... »

« Tactiquement, nous sommes sur la continuité des dernières saisons et comptons prioritairement deux systèmes de jeu. On l’a vu contre Lorient (1-1), notamment. Après, cela est aussi soumis au nombre de joueurs à ma disposition. On verra selon l’état de la cheville de Ludovic Obraniak. En l’absence de Tulio (De Melo) et de Dimitri (Payet), nous possédons moins de cartouches dans ce compartiment du jeu. »

Mathieu Debuchy (Défenseur du LOSC)

« On s’attend à vivre un match difficile, nous avons vu des images de cette équipe qui joue bien au ballon. Au niveau de l’ambiance, on sait aussi que ce sera costaud et que le public est réputé pour être assez chaud. Mais nous sommes préparés à ça. À titre personnel, je me sens très bien, j’ai travaillé avec le préparateur physique et je suis prêt à jouer. »

« Notre groupe est très ouvert et tout reste possible. Chaque équipe peut espérer passer. À nous de faire un bon résultat ici pour enchainer après notre match nul contre le CSKA Moscou (2-2) et récupérer les points perdus en gagnant ici. Il restera ensuite une rencontre dans la phase aller. L’objectif est de se qualifier et cela passe notamment par un bon résultat ici. »

Pour rappel, Trabzonspor AS-LOSC, c’est ce mardi (coup d’envoi à 20h45) au stade Hüseyin Avni Aker dans le cadre de la deuxième journée de l’UEFA Champions League.