Ce qu’il y a de bien avec le Pays Basque, c’est qu’une fois le soleil installé, il laisse apparaître ses somptueux paysages typiques de la région. L’océan revêt son plus beau bleu, les reliefs montagneux ornent l’horizon, les verdures se fondent parfaitement dans ce fameux panorama composé d’habitations blanches au toit rouge. Cet environnement idyllique décrit, place aux choses sérieuses pour l’équipe du LOSC ! Il s’agit de se préparer à la saison 2011-2012 et surtout, de bien s’y prendre. Levés à 8 heures, les Dogues ont avalé un petit-déjeuner avant de se mettre en tenue et de se diriger vers le stade municipal de Saint-Jean-de-Luz. Là-bas, nos Lillois se sont attaqués à une double séance : ateliers de musculation d’un côté, exercice d’endurance-puissance de l’autre. Le groupe nordiste s’est alors scindé en deux et a passé une matinée particulièrement rythmée. Les agrès de muscu ont battu leur plein, tandis que sur la piste d’athlétisme, les partenaires de Rio Mavuba ont claqué des 4 fois 4 minutes au bout de l’effort. Tout ce travail de fond doit bien entendu payer, alors que la finale du Trophée des Champions est déjà en approche (OM-LOSC, le 27 juillet prochain).

Un après-midi consacré à la technique

Quelques étirements (nordiques par exemple) et exercices de proprioception plus tard (pour prévenir d’éventuelles entorses ou déchirures musculaires), les hommes de Rudi Garcia sont retournés dans leurs quartiers afin de prendre part à un déjeuner, histoire de bien recharger les batteries. Après le repas et une bonne heure de récupération, cap sur l’autre terrain luzien, sur une pelouse en parfait état. Crampons au pied, les Nordistes se sont échauffés et ont participé à une séance axée sur la communication… et le jeu ! S’il y a bien une caractéristique lilloise à mettre en lumière, c’est cette circulation du ballon, travaillée sans relâche à l’entraînement. Est alors venue l’heure du coup de rein final. Le staff technique losciste a proposé aux joueurs de participer à un mini-tournoi de tennis-ballon. À ce jeu-là, le Capitaine Mavuba et le meilleur buteur de Ligue 1, Moussa Sow, ne sont pas les plus maladroits. Voilà en tout cas une journée remplie, pour des Dogues qui doivent désormais reposer les organismes… jusqu’à demain !

Le stage du LOSC à Saint-Jean-de-Luz est donc entré dans sa phase sérieuse. Mardi, les Dogues se lèveront aux aurores avant de se mêler à un entraînement très matinal. La raison ? L’après-midi prévoit une séance de rafting qui s’annonce épique. À suivre sur LOSC.fr...