On peut le dire : la machine losciste est lancée ! Certes, les Lillois disposaient d’une armada renforcée par quelques habitués du groupe professionnel (Mouko, Bonnart, Gueye, Rodelin), mais au final, il n’y a que le résultat qui compte. Et de ce point de vue, le LOSC l’a assuré, en y ajoutant la manière et en passant surtout cinq buts à une équipe calvaise qui réalisait son baptême du feu dans ce championnat (le premier match face à Aubervilliers ayant été reporté dimanche passé).

Bruno y va de son quadruplé !

Douchés par une entame de match tonitruante des Dogues qui ont réalisé le break d’entrée grâce à des buts de Bruno et Rodelin (10e et 13e), les Corses réduisaient le score par Portillio à l’approche de la pause (36e). Seulement, emmenés par un Bruno époustouflant, les Lillois n’ont laissé aucun espoir à leurs hôtes, l’attaquant nordiste réalisant un coup du chapeau rien que sur le seconde période (57e, 83e, 87e). Avec ce succès, les Dogues se replacent à la septième position du classement (5 points) et peuvent désormais se projeter avec confiance vers leur déplacement à Aubervilliers, samedi prochain (27/08, 18 heures) au Stade André Karman.

Feuille de match :

LOSC-Calvi (5-1)

Arbitre : M. Dechepy, assisté de MM. Laurent et Carouge

Buts : Bruno (10e, 57e, 83e, 87e), Rodelin (13e) pour le LOSC ; Portillio (36e) pour Calvi

Avertissements : Domrane (55e), Soumaoro (88e) pour le LOSC
Expulsions : Mallo (68e), Gomes (77e) pour Calvi

LOSC : Mouko - Bonnart, Domrane, Soumaoro, Digne - Pennacchio (Badri, 80e), Riff, Gueye - Bruno, Rodelin, Wade
Entraîneur : R. Chihab

Calvi : Luciani - Ciavaldini (Gomes, 71e), Menozzi, Rafai, Soler - Inzerillo, Sauli, Cissé, Kahlaoui (Mallo, 59e) - Portillio, Giannone (Muller, 64e)
Entraîneur : Didier Santini