Christophe Galtier

 

 

LE CONSTAT DU COACH

 

"C’est la Ligue 1. C’est une victoire méritée de la part de Nîmes. On était absent dès le départ. On a été contrés, chose inhabituelle chez nous. On a oublié certains fondamentaux. Dans notre jeu, il n’y a pas eu beaucoup de réussite, on a essayé d’entreprendre de façon très désorganisée, ce qui a donné un match pauvre de notre part. Avec les enchaînements de matchs, notre qualité de jeu s’est affaiblie. Moins de précision dans les transmissions, moins de justesse côté technique. Il y a peut-être de la fatigue mais aussi un manque d’expérience et de maîtrise quand on se trouve dans cette position à ce moment de la saison. C’est sûr que notre jeu a été très pauvre aujourd’hui."
 

UN BILAN TOUT DE MÊME POSITIF À CE STADE DE LA SAISON

 

"Je ne veux pas tout jeter à la poubelle. On a 63 points ce soir, on ne nous attendait pas à ce niveau-là. Est-ce que la marche est trop haute pour nous ? Nous verrons bien. Il faudra aborder les 8 derniers matchs avec un jeu meilleur et retrouver les fondamentaux qui ont fait notre force sur nos 30 derniers matchs."
 

DES DIFFICULTÉS FACE À CE PROFIL D’ADVERSAIRE

 

"Face à un bloc bas, on a du mal à s’exprimer. Il nous faut plus de qualité de centre, de maîtrise technique, de présence dans la surface. On a certains atouts, mais peut-être pas tous les atouts pour battre différents profils d’équipe. C’était le cas face à Strasbourg et c’était encore le cas ce soir. On sait que dans ce genre de match là, les choses se compliquent quand on prend un but. On doit s’améliorer face à ce genre de scénario. Après, il y a le parcours qui sera le nôtre sur les 8 prochains matchs. Comment le groupe va digérer cette défaite mais aussi la concurrence qui va s’installer."
 

“BOTMAN EST SORTI AVEC UNE DOULEUR MUSCULAIRE”

 

"Sven (Botman) est un des joueurs qui a le plus joué. Il est sorti avec une douleur musculaire. Je ne connais pas la nature de sa blessure mais ça me parait important car il a demandé à sortir."

Icon_MM1_6373.jpg

Xeka

DÉÇUS MAIS MOTIVÉS

 

"C’est une désillusion pour nous ce soir. La trêve va nous donner du temps pour nous reposer et pour nous réveiller un peu. On pourra apercevoir nos erreurs et préparer les 8 finales qui nous attendent. On va jouer contre Paris, Lyon aussi. On est sûrs de nos qualités et on va bien se préparer."

"Il n’y a pas de sentiment de colère. On est déçu du résultat. C’est normal, on est leaders, on doit gagner tous les matchs, c’est dans notre mentalité. Aujourd’hui, on a essayé de mettre plus de joueurs vers l’avant, ce qui nous a coûté quelques contres qui ont amené deux buts. Je pensais que mon égalisation allait lancer l’équipe. Même lorsque Nîmes a inscrit le deuxième but, on avait encore la victoire en tête. On a perdu. C’est maintenant du passé. On doit maintenant bien préparer le prochain match." 

Icon_MM1_6441.jpg