Une édition 2022 relevée, dans un cadre prestigieux

Lors de l’édition 2021, Lou Chiron et Gédéon Elonga avaient participé à la finale nationale du concours d’éloquence au Ministère des Sports à Paris et notre jeune joueuse s’était même hissée sur la plus haute marche du podium. Cette année, c’est Samy Merzouk, brillant vainqueur du concours interne la semaine passée, qui va représenter l’écusson du LOSC à Paris lors de la finale nationale.
 
Accompagné de Sofiane Talbi, Directeur adjoint de LOSC Formation, le finaliste lillois rejoint la capitale ce jeudi et le cadre prestigieux du théâtre l’Athénée Louis Jouvet, à deux pas de l’Opéra Garnier pour cette finale du concours d’éloquence, en collaboration avec Fondaction du Football et Prométhée Education.
 
Samy a ainsi pu prendre ses repères sur scène avec une ultime répétition en compagnie d’autres finalistes. Après un cocktail déjeunatoire partagé par l’ensemble des participants et accompagnants, les finalistes sont montés sur scène pour une photo de groupe. Une fois les discours d’introduction passés, chacun est venu défendre avec brio sa plaidoirie.

concours 02_0.jpg
 

La liste de 12 finalistes

1. Louis Valera (ESTAC)
2. Célia Bensalem (OL)
3. Kylian Lopez (OGC Nice)
4. Oumar Camara (PSG)
5. Kylian Karsenty (AS Monaco)
6. Roméo Faget (OM)
7. Rémi Lemaitre (HAC)
8. Noah Katumbere (Stade de Reims)
9. Victor Van Paepeghem (VAFC)
10. Serviliano Da Silva (SM Caen)
11. Ewan Hornech (ASSE)
12. Samy Merzouk (LOSC)
 
Après de belles prestations de tous les participants, le jury s’est retiré pour une longue délibération avant de rendre son verdict. Samy Merzouk se classe ainsi à une très belle troisième place avec sa plaidoirie sur le thème « C'est le travail qui importe. Sans travail, le talent n'est qu'un feu d’artifice : ça éblouit un instant, mais il n'en reste rien » (Roger Martin du Gard). Notre jeune joueur U16 décroche le troisième prix. Un grand bravo à lui et à tous les finalistes.
 

Le classement de cette finale nationale

1. Kylian Lopez (OGC Nice)
2. Oumar Camara (PSG)
3. Samy Merzouk (LOSC)

concours 03_0.jpg
 

Samy Merzouk (joueur U16 du LOSC)

« C’est une belle expérience à vivre, de s’évaluer par rapport aux autres jeunes des centres de formation. Je n’en retire que du positif. Par rapport à ma plaidoirie lors de la finale interne, j’ai modifié la gestuelle. J’ai décidé de changer ce week-end pour la rendre plus théâtrale afin d’augmenter mes chances de bien figurer dans cette finale. Je me disais que si je donnais davantage d’émotions au public, ma plaidoirie ne pouvait que être meilleure et que ça pourrait m’aider. Cette expérience d’aujourd’hui va forcément me servir pour la suite. Je suis fier d’être sur le podium. Je vais garder de bons souvenirs de cette aventure, j’ai appris à bien m’exprimer, me relâcher, être plus libre oralement. »
 

Sofiane Talbi (Directeur Adjoint LOSC Formation)

« Je suis très fier de la prestation de Samy aujourd’hui qui a vraiment représenté fièrement les couleurs du LOSC. Il a fait une belle prestation, une belle plaidoirie en véhiculant beaucoup d’émotions, une touche d’humour et parfois du dramatique sur certains moments. Nous sommes passés par diverses émotions. Maintenant, c’est aussi ce qu’on demande aux athlètes de haut niveau aujourd’hui, de véhiculer des émotions. Et à travers ce concours d’éloquence, on a pu retrouver ça. Je suis très heureux de cette aventure qui pour Samy laissera une trace indélébile. Il était déjà mature, ce genre d’expérience lui permet de franchir un cran supplémentaire. Il faut de la force de caractère, il en a fait preuve devant l’assemblée dans ce magnifique théâtre. »

concours 04_0.jpg