Entré en lice au 7ème tour de la Coupe de France, l’ESM Gonfreville s’est imposé contre un club du nord de la France, Le Touquet AC (N3). Une victoire obtenue sur le plus petit des écarts (1-0) au Stade Maurice Baquet de Gonfreville L’Orcher. Vient ensuite un gros morceau, l’US Créteil Lusitanos (N1) au huitième tour. À égalité à la fin du temps réglementaire, les pensionnaires de National 3 ont profité de l’expulsion d’un joueur de Créteil pour faire la différence et finalement l’emporter (5-2 après prolongation). Qualifiés pour la première fois de son histoire en 32èmes de finale de la Coupe de France, les Normands ont une nouvelle fois défié un club évoluant dans une division supérieure.
 
Sur la pelouse de Saint-Brieuc face au Stade Briochin, tout démarrait pourtant mal pour les joueurs normands, menés à l’heure de jeu. C’est finalement dans les dernières minutes que l’ESM Gonfreville arrachait la prolongation, avant de triompher aux tirs au but (1-1, 4 tirs au but à 3). Un succès historique qui permet aux joueurs de Rachid Hamzaoui de découvrir un nouveau tour, les seizièmes de finale. Un formidable parcours (le meilleur de l’histoire du club) aux antipodes du classement des Normands en championnat, où ils occupent la place de lanterne rouge du Groupe J de la National 3.
 
Grâce à ce formidable parcours, l’ESM Gonfreville L’Orcher affrontera le LOSC le samedi 18 janvier prochain au Stade Océane du Havre. Une rencontre capitale pour les Dogues, qui viseront une qualification pour les huitièmes de finale.