Rio Mavuba
« Son but à Saint-Etienne (1-2) restera l’un des moments forts de notre saison. Il faut dire que depuis deux saisons, Rio s’était largement fait chambrer sur son inefficacité devant le but. À chaque fois qu’il tirait, ça partait dans le virage (il éclate de rire). Mais ce soir là, notre capitaine nous a sorti une frappe magnifique qui nous a offert une précieuse victoire. Je retiens aussi son tir au but décisif contre Nantes (1-1, 3 tab à 2) en Coupe de France. Il nous a donné des sueurs froides car le ballon a été effleuré par le gardien. »

Florent Balmont
« Je reviendrais encore sur ce fameux match à Marseille (1-2), sans doute l’un des plus aboutis pour beaucoup d’entre nous. Au Vélodrome, l’équipe avait été particulièrement présente au milieu de terrain. On connaît tous la force de l’OM dans ce secteur. Flo a effectué un gros travail pour empêcher leurs milieux de développer cette connexion avec leurs attaquants. »

Yohan Cabaye
« Comme ça, spontanément, je dirais les matchs contre Lens (1-4), Bordeaux (1-1) et Lorient (6-3) où il s’était montré très très présent. Ressortir un seul moment fort est toujours difficile, mais ça l’est d’autant plus pour Yo’, car il fait preuve de régularité. Il sait s’adapter avec la même précision au jeu court comme au jeu long et donne souvent le tempo. J’ai également bien aimé son coup-franc enroulé contre Arles-Avignon (5-0). Un petit bijou ! »

Idrissa Gueye
« Son but contre le PSV (2-2) en Europa League. Chacun d’entre nous a apprécié la pureté de sa frappe sèche. Paf ! (il mime avec ses bras). Je pense aussi à ses bonnes entrées en jeu, notamment à Lorient (1-1) et contre Sochaux (1-0). À chaque fois qu’il joue, Idrissa court partout avec détermination et montre qu’il a faim. C’est important de posséder de tels joueurs pour tirer le groupe vers le haut. »


Stephane Dumont
« Son image forte ? C’est plus un moment personnel. Steph’ a été l’un des premiers à venir me parler après ma petite glissade qui nous a coûté un but contre le Levski Sofia (2-2). Je n’étais pas bien et il est venu me réconforter. Pour le reste, on connaît tous sa qualité sur et en dehors du terrain. Je retiendrais également sa belle prestation contre le PSV (2-2). »

Eden Hazard
« (Il souffle) Pas évident de ressortir une seule image dans la saison de celui qui a raflé le titre de meilleur joueur de Ligue 1. Il y a ce but à Marseille (1-2), son match de fou contre Lorient (6-3) ou encore sa performance de très haut niveau au Parc face au PSG (2-2). Il a souvent été étincelant, illuminant notre jeu par ses dribbles et ses passes. Contre toute attente, je vais m’arrêter sur un geste défensif qui est intervenu lors de notre qualification en Coupe de France contre Lorient (0-0, 5 tab à 3). En fin de match, il avait effectué un raid pour venir chiper le ballon dans les pieds de Gameiro. Ce genre d’attitude, personne ne s’en rend vraiment compte, mais vu du terrain, c’est hyper précieux. »

Ludovic Obraniak
« Evidemment, son moment fort restera sa merveille de coup-franc en lucarne en finale de la Coupe de France (0-1), puis son but au Parc une semaine plus tard pour le titre. Ludo a prouvé que malgré la féroce concurrence d’Eden et de Gervais à son poste, il n’a jamais rien lâché. Pour moi, il possède la qualité pour être titulaire dans n’importe quel club de Ligue 1. »

Retrouvez prochainement le troisième et dernier volet de la saga « Les Dogues vus par Aurélien Chedjou » sur LOSC.fr avec au programme, les attaquants.