Premier but de ce nouveau cycle pour Elisor

Avec une relégation en D2 en fin de saison passée, il a fallu reconstruire un effectif en un temps record. En effet avec 15 départs, 5 arrivées et 8 joueuses U19 intégrées au groupe, c’est un nouveau cycle qui s’amorce pour la section féminine du LOSC. Un nouveau cycle où formation rime avec ambition avec l’espoir de retrouver rapidement l’élite. Alors forcément, la première journée est un départ vers l’inconnu et les joueuses de Rachel Saidi vont passer cette étape avec succès et du caractère en s’imposant face à Evian Thonon (2-1). Même si tout n’a pas été parfait, Salomé Elisor (36’) a marqué le premier but de la saison et Julie Dufour (79’) a délivré son équipe pour décrocher trois premiers points mérités.

1 190908fem02_0.jpg
 

Les Lilloises reines du suspense

Si le groupe version 2018-2019 a montré à maintes reprises sa force de caractère, cette cuvée 2019-2020 a elle aussi un sacré tempérament - malgré la jeunesse de son effectif - pour s’offrir des moments riches en émotions. D’abord lors de la réception de Grenoble où après avoir été menées par deux fois au score, les Lilloises emportent la décision dans le temps additionnel (4-2) grâce à des buts de Marlyse Ngo Ndoumbouk (90’+1) et Julie Dufour (90’+3). Et lors de leur ultime déplacement à Vendenheim, les partenaires de Carla Polito vont également attendre le temps additionnel pour forcer leur destin (1-3) sur des réalisations signées Julie Dufour (90’) et Noémie Mouchon (90’+2). Des scénarios aussi forts que ça, on en redemande…

2 190922fem06_0.jpg
 

Un derby gagné sur la pelouse de Bollaert Delelis

Dans une saison, il y a toujours des moments forts et des moments particuliers, le derby contre Arras (qui a fusionné avec le RC Lens) est une parfaite combinaison des deux. En effet, ce match a été disputé au Stade Bollaert Delelis en baisser de rideau de la rencontre de Ligue 2 entre le RC Lens et le FC Lorient. Pour l’occasion, les Arrageoises ont d’ailleurs porté la tunique Sang et Or. Mais sur le terrain, ce sont les joueuses du LOSC qui l’ont emporté (1-2). En tête au tableau d’affichage grâce à un but de Silke Demeyere (22’), les Loscistes vont se faire rejoindre (62’), avant de reprendre dans la foulée l’avantage par Julie Dufour (63’) pour un succès historique qui fera date en ce samedi 2 novembre.

3 191102ARRAS02_0.jpg
 

Déjà le 100e match de l’histoire en championnat  

Le saviez-vous ? Le dimanche 19 janvier 2020, l’équipe fanion de la section féminine du LOSC a disputé son 100e match officiel en championnat depuis sa création en 2015 (44 en D1, 56 en D2). Le bilan ? 44 victoires pour 22 nuls et 34 défaites. Et cette 100e a été parfaitement honorée au Stade Municipal de Camphin, avec un succès des plus aboutis tant au niveau du contenu que du résultat face à concurrent direct, Yzeure AA (2-0). Maïté Boucly en a profité pour inscrire un doublé en l’espace de deux minutes (24’, 26’) et le LOSC s’est replacé en embuscade dans la course à la montée.

4 200119fem04_0.jpg
 

Une série en cours de cinq victoires de rang

Si les Lilloises ont réalisé leur meilleure prestation dans le jeu contre Saint-Etienne (2-2), elles ont aussi perdu par deux fois, à Nancy (3-1) et contre Le Havre (1-4). Mais depuis ce dernier revers face aux Havraises, le samedi 30 novembre, elles ont réenclenché la marche avant. La preuve ? Elles surfent actuellement sur une série en cours de 5 victoires de suite en championnat, contre Nice (0-3), Yzeure (2-0), Grenoble (2-1), Vendenheim (1-3) et Saint-Denis (2-0), pour un total de 12 buts inscrits et 2 encaissés. Elles sont aujourd’hui troisièmes du classement (33 pts, avec un match en retard contre Nancy), à 4 points de Saint-Etienne (qui compte aussi un match en retard) et à 7 longueurs du Havre (qui a donc un match en plus). Une série porteuse d’espoirs pour la suite…

5 200229stdenis03.jpg
 

Des chiffres à gogo…

Après 15 matchs joués en championnat, Elisa Launay est la plus utilisée de l’effectif par Rachel Saidi (1 350 minutes), devant Agathe Ollivier (1 316) et Carla Polito (1 230). Au niveau des buteuses, 10 joueuses ont trouvé la faille toutes compétitions. Noémie Mouchon (16 ans) a marqué 12 buts, dont 2 triplés (Rouen Plateau Est en Coupe de France et Nice en D2) et reste sur 2 doublés (Vendenheim et Saint-Denis). Elle devance Julie Dufour (8 buts) et Maïté Boucly (7 buts). Trois autres joueuses (Marlyse Ngo Ndoumbouk contre Grenoble, Silke Demeyere à Strasbourg en Coupe et Maïté Boucly contre Yzeure) ont également signé un doublé cette saison. Concernant les passeuses, Salomé Elisor et Julie Dufour mènent le bal avec 5 passes décisives, devant Carla Polito et Agathe Ollivier (3).