Huit ans passés à l’OL en formation

Malgré son jeune âge, Emeline possède déjà de belles références et une belle expérience. Ses premiers pas dans le foot, cette défenseure centrale les effectuent au SL Val d'Azergues Châtillon (2006-2009), puis à Dommartin Tour ACFC (2009-2010). La native de Gleizé va ensuite poursuivre toute sa formation à l’Olympique Lyonnais entre 2010 et 2018 où elle gravira tous les échelons jusqu’aux U19. Mais l’été dernier, la joueuse décide de couper le cordon et s’engage avec l’US Saint-Malo (D2).

Une saison aboutie et l’Euro U19 en point de mire

Un grand saut vers la Bretagne qu’elle réussit avec brio. Du haut de ses 19 ans (depuis le 5 avril), Emeline s’est imposée en défense centrale avec l’US Saint Malo en D2, elle a ainsi disputé la bagatelle de 19 matchs, dont 16 comme titulaire. Pas mal pour une novice à ce niveau. Parallèlement à cette ascension en club, la joueuse franchit aussi avec succès les différentes catégories d’âge avec l’équipe de France : des U16 (8 sélections) aux U17 (4), elle comptabilise aujourd’hui 13 capes avec les U19. Capitaine à une reprise contre le Mexique (1-1, 6 tab à 5, le 15/05/19), elle a également marqué une fois contre la Slovaquie (6-0, le 06/04/19). La prochaine étape ? L’Euro durant ce mois de juillet, avant de démarrer une nouvelle histoire avec le LOSC…
 

Les premiers mots de la nouvelle défenseure du LOSC

 
190626emeline02.jpg

La tête sur les épaules malgré son jeune âge

« Pourquoi le LOSC ? Bien sûr, il y a le côté sportif qui est primordial à mes yeux, mais pas que… Car ici, on me propose de faire l’école que je voulais, à savoir dans la petite enfance, ça m’a donc conforté dans mon choix au moment de prendre ma décision de venir à Lille. Nous ne sommes pas à l’abri d’une mauvaise blessure, le foot peut malheureusement se terminer comme ça, il faut donc aussi penser à la suite. »
 

Des conditions de travail idéales

« Comparé au club où j’étais avant, ce n’est pas la même chose. Les structures sont plus grandes, les moyens mis à notre disposition pour travailler plus importants. Nous avons tout sur place, j’ai pu découvrir le Domaine de Luchin, je trouve des similitudes avec Clairefontaine au niveau des installations et des terrains d’entraînement. J’ai également visité le Stadium où on va s’entraîner au quotidien et mon sentiment est le même. »

190626emeline04.jpg
 

Une joueuse façonnée à l’OL

« Mon parcours ? J’ai passé huit ans à l’Olympique Lyonnais où j’ai été formée, des U11 jusqu’à ma troisième année en U19. Et par la suite, on ne m’a pas fait de proposition pour aller dans le groupe D1, le club souhaitait que je poursuive en U19 ou avec la réserve. Du coup, comme ce n’était pas forcément ce que je voulais, j’ai décidé de partir. J’ai ainsi évolué sous les couleurs de Saint-Malo en 2018-2019 en D2. »
 

Une première année complète en D2

« Une découverte pour moi et l’expérience a été bonne, on a réussi à finir troisième avec Saint-Malo. C’était ma première saison pleine à ce niveau, j’ai pu découvrir que l’intensité était beaucoup plus importante. Je suis jeune, mais j’ai tout de même réussi à jouer une grande partie de la saison comme titulaire (16 sur 19 apparitions en D2 avec l’USSM). C’est une belle étape dans ma progression. Et aujourd’hui, je franchis un nouveau cap en rejoignant un club comme le LOSC qui a cette ambition sportive de retrouver rapidement l’élite. J’espère que ce nouveau challenge sera une réussite et qu’on fera une bonne saison. »

190626emeline05.jpg
 

L’Euro U19 en juillet dans le viseur

« J’ai la chance d’être également en équipe de France U19, avec en ligne de mire l’Euro cet été. Mon objectif est bien sûr de faire partie de l’aventure. Et du coup, je connais déjà certaines lilloises avec qui je suis en sélection, comme Mary Innebeer, Julie Dufour ou Carla Polito. Leur présence va aussi m’aider au niveau de mon intégration dans le groupe pour la saison à venir. C’est un plus quand on arrive dans un nouveau club. »
 
Merci Emeline et bienvenue au LOSC.

190626emeline03_0.jpg