Pour ce troisième jour de préparation à la saison 2011-2012 dans les Pyrénées Atlantique, les hommes de Rudi Garcia se sont adonnés à une belle partie de rafting sur un cours d’eau sympathique : la Nive, un affluent de l’Adour qui s’engouffre au pied de la chaine pyrénéenne. Apprivoiser cette somptueuse rivière n’a pas été simple pour une troupe losciste qui, dans la matinée, a physiquement beaucoup puisé lors d’une copieuse séance d’entraînement. Malgré cela, voilà nos Lillois, pagaie à la main, prêts à défier la bête. Il est 14 heures...

Petit ou grand canoë ?

Ce qui fait la force du LOSC, c’est la cohésion de son groupe, celui qui sait déplacer des montagnes. En l’occurrence, le massif qui se dresse devant les Nordistes doit être affronté en bloc. Gilet de sauvetage sur les épaules, casque « profilé » enfoncé sur la tête, les Dogues se sont serrés les coudes, histoire de traverser ensemble l’épreuve réservée pour l’occasion. Si les Hazard, Payet, Sow ou Mavuba ont choisi de dévaler la pente sur des canoës « huit places », les Balmont, Béria, Dumont, Rozehnal d’un côté, Oukidja, Bruno, Digne, Rodelin de l’autre, ont opté pour le canoë « quatre places », un peu plus compliqué à contrôler. Puis vint l’heure de la descente, durant laquelle les nombreux coups de rame ont rythmé l’exercice. Bien sûr, ce fut sans oublier les quelques abordages et éclaboussements de bon aloi, accompagnés d’éclats de rire de rigueur. Jusqu’à 16 heures, les Dogues n’ont, comme d’habitude, pas fait dans la demi-mesure : ils ont tout donné !

Mercredi, les Lillois participeront à un entrainement matinal. L’après-midi, ils pourront faire le point sur leur état physique et reposer les organismes, avant d’attaquer une fin de semaine chargée avec en point de mire, le Bordeaux-LOSC de samedi. En attendant ce premier match amical, retrouvez dès demain une interview du Capitaine lillois, Rio Mavuba.