Une formation… En Nouvelle Zélande

À l’heure d’un football mondialisé, la trajectoire d’Eugenio Pizzuto Puga ne surprend pas, lorsqu’à 12 ans, ce jeune prodige mexicain est détecté dans son club local par le Wellington Phoenix FC, en Nouvelle Zélande. Il en intègre le centre de formation, parallèlement à une scolarité impeccable dans le prestigieux Scot's College de Wellington. À 15 ans, ce milieu de terrain gaucher (et désormais parfaitement bilingue) retourne au Mexique où il rejoint le centre de formation du CF Pachuca, d’où sont notamment sortis les internationaux mexicains Hirving Lozano, Héctor Herrera, ou encore Erick Gutiérrez.
 

Sélectionné avec le Mexique A à 17 ans

Très vite, sa réputation dépasse le cadre des équipes de jeunes. Si bien qu’en août dernier, Tata Martino, l’ancien entraîneur du Barça désormais sélectionneur du Mexique le convoque pour un stage chez les A, alors même que le jeune homme, 17 ans, n’est encore jamais apparu en première division mexicaine. Quelques mois plus tard, en novembre 2019, celui qu’on surnomme « Pizzu » participe à la Coupe du Monde U17. Bluffant de maturité, le capitaine mexicain s’y impose comme l’une des révélations, atteignant la finale face à un Brésil qui avait auparavant affronté les Bleus d’Isaac Lihadji en demi-finale. Il est d’ailleurs élu troisième meilleur joueur du tournoi à l’issue de la compétition.

PIZZUTO_16_9.jpg
 

Sur le podium des meilleur joueurs de la Coupe du Monde U17

Décrit comme un milieu de terrain doté d’une intelligence et d’un volume de jeu au-dessus de la moyenne, le classieux gaucher (1m79) est également très à l’aise techniquement. Capable d’évoluer dans un registre de récupérateur ou de relayeur, le natif de San Luis Potosi, dans le centre du pays, dispose également d’une étonnante maturité et d’un réel leadership malgré son jeune âge.

À tout juste 18 ans, Eugenio Pizzuto franchit une étape importante dans sa très prometteuse carrière en rejoignant l’Europe. C’est au LOSC que ce talent promis à un brillant avenir poursuivra son apprentissage, quelques mois après avoir effectué ses premiers pas en première division mexicaine. On lui souhaite la bienvenue et le meilleur succès au LOSC ! 

PIZZUTO1.png
 

Marc Ingla (CEO du LOSC)

« Nous sommes ravis d’engager Eugenio Pizzuto, un milieu de terrain moderne qui combine technique, caractère, une excellente vision du jeu et un pied gauche de qualité. C’est un box to box de haute intensité. Nous sommes très heureux de l’accueillir et de lui permettre de poursuivre son développement au LOSC. »
 

Les premiers mots lillois d’Eugenio Pizzuto

« Je suis très heureux de rejoindre le LOSC, un grand club qui a réalisé de belles choses ces dernières saisons et qui est réputé pour développer de jeunes joueurs. Ce projet m’a plu. Sur le terrain, je suis un milieu de terrain qui joue pour le collectif, qui essaye de tout donner pour que l’équipe fonctionne le mieux possible. Mes ambitions avec le LOSC ? À terme, gagner ma place dans le onze de départ et pourquoi pas remporter des trophées, jouer la Champions League. »