Le témoin : Sébastien Pennacchio

 
Formé au LOSC, Sébastien Pennacchio (36 ans) a tout connu avec SON club tout au long de son parcours de joueur. Aujourd’hui coach des U14 lillois, il a ainsi participé à la dernière finale de Gambardella disputé par les U19 loscistes, en 2000 contre l’AJ Auxerre (défaite 1-0), en entrant en jeu dans l’ultime quart d’heure sur la pelouse du Stade de France. Alors avant ce 1/4 de finale contre l’ASSE, il sort à sa boite à souvenirs, sans oublier de se projeter sur ce joli défi qui se profile ce dimanche dans le Forez…
 

Un souvenir mémorable

« C’est un super souvenir, encore plus aujourd’hui. Car je me rends davantage compte qu’on avait réalisé un très joli parcours. C’est une épopée mémorable, j’en n’avais pas forcément conscience à l’époque. Je ne pensais déjà pas que cela allait rentrer dans l’historique du club. Et finalement, quasiment vingt ans après, on en parle encore. On fait partie du passé du LOSC, ce n’est pas rien. On n’avait pas conscience de ça, c’est l’insouciance de la jeunesse. On vivait une aventure collective et on avait envie d’aller au bout. On ne se mettait pas de pression. »

190315FORM02.jpg
 

Une aventure humaine gravée à jamais

« Jouer au Stade France marque une carrière. C’est tout simplement incroyable. On a pris l’enceinte en pleine face, les vestiaires, les Bleus de Zidane venaient d’être sacré champion du monde ici, en 1998. On avait aussi eu au préalable pas mal de papiers dans les journaux. Il y avait beaucoup de paramètres extérieurs à gérer. Derrière, il y avait la fameuse finale Nantes-Calais. On avait l’impression que le stade était énorme, nous étions encore des gamins. C’est un souvenir qui restera gravé à vie. Perso, j’étais même un an plus jeune que la génération du moment, j’étais surclassé pour l’occasion. Et derrière l’aventure humaine avait continué, car le président nous avait offert le week-end à Disney. »

190315FORM03.jpg


Son avis sur ce #ASSELOSC

« C’est un gros défi d’aller jouer à Saint-Etienne. Ça ne sera pas un match facile, d’autant que Sainté aura l’avantage de recevoir. Ça peut à un moment donné pencher dans la balance. Le mercredi matin, j’ai souvent l’opportunité de participer aux séances des U19 avec Micka Delestrez. Ce groupe a de la qualité, avec des valeurs. Sur un match de coupe, pour moi, ils sont largement capables de pouvoir le faire. Ils doivent garder leur insouciance mais il faut y croire, sans jouer la rencontre dans sa tête avant. Ils ont eux aussi la possibilité de rentrer dans l’histoire du club. Il faudra gérer cette pression et franchir cette marche sans se projeter sur la suite. Ils ont autant de chance que Saint-Etienne de passer. Il faut se concentrer uniquement sur cette échéance. »

190315FORM04.jpg


Un conseil à leur donner ?

« Tout simplement de se défoncer de la première minute au coup de sifflet final, de tout donner. C’est l’occasion pour eux de bien représenter le club et leur génération. Il y a des intérêts collectifs qui doivent prendre le dessus sur le reste. Il faut terminer "lessivé", ne pas lâcher le moindre centimètre de terrain à l’adversaire. Le scénario peut très bien se débrider à dix minutes de la fin, il faudra aller jusqu’au bout. Ce que je peux leur dire c’est d’être relâché tout en étant concentré du début à la fin, en sachant que l’objectif individuel de chacun ne sera validé qu’à travers le collectif. »
 

L’œil du coach des U19, Mickaël Delestrez

Comment ils se sont préparés ?

Après leur brillante qualif’ contre Béziers (4-1), les joueurs de Mickael Delestrez ont d’abord partagé les points avec l’USBCO (2-2), avant d’enchaîner deux succès de rang en championnat. Dimanche passé, ils sont ainsi allés s’imposer sur le terrain de l’Entente SSG (1-2). Mouaddib a ouvert la voie à son équipe (34’), avant de se muer en passeur pour Barry qui a scoré de la tête (43’). Puis ce mercredi, ils ont récidivé en glanant trois nouveaux points face au Paris FC (2-0), au Domaine de Luchin. Hamache en a profité pour inscrire un doublé, d’abord sur une offrande Condé (53’), avant de se trouver à point nommé pour reprendre une première frappe de Beaucarny repoussée par le gardien (90’+3).

Les feuilles de match

LOSC-Paris FC 2-0 (0-0)
Mercredi 13 mars, Domaine de Luchin
Buts : Hamache (53’, passe Condé, 90’+3) pour le LOSC.
LOSC : Dejonge - Ranucci, Nador, Olszewski, Bouleghcha - Boufarnana, Nlandu (Majid, 59') - Hamache, Condé, Petkevicius (Fatar, 59'), Bensaber (Beaucarny, 76').
Non entrés : Ghys (g).
Entraîneur : Mickaël Delestrez
 
Entente SSG-LOSC 1-2 (0-2)
Dimanche 10 mars, Stade Albert Talar
Buts : (68’) pour l’Entente, Mouaddib (34’), Barry (43’, passe Mouaddib) pour le LOSC.
Expulsion LOSC : Mouaddib (81’).
LOSC : Chevalier - Bultel, Bangoura (Ranucci, 71'), Kanda, Lesage - Keita, Bardeli (Nlandu, 71') - Mouaddib, Pau, Cogalan (Condé, 65') - Barry.
Entraîneur : Mickaël Delestrez

190315FORM05.jpg

Le classement des buteurs (championnat/Gambardella)

Ouattara 13 buts
Mouaddib (+1) 13 buts
Barry (+1) 6 buts
Mpembele 4 buts
Petkevicius 4 buts
De Ceita 4 buts
Flips 4 buts
Hamache (+2) 4 buts
Bultel 2 buts
Cogalan 2 buts
Pau 2 buts
Herr 1 but
Keita 1 but

190315FORM06.jpg

Comment les Lillois se sont qualifiés ?

 
SC Douai-LOSC 1-7 (1-2)
Coupe Gambardella – 1er tour fédéral
Buts : El Haddadi (31’) pour Douai, Mouaddib (10’, passe Innocenti, 50’, 72’ sp), Barry (24’), Mpembele (54’, passe Barry), De Ceita (85’), Hamache (90’+1, passe Mouaddib) pour le LOSC
LOSC : Dejonge - Kanda, Bangoura, Innocenti - Lesage - De Ceita, Mouaddib, Bardeli (Ranucci, 74') - Ouattara (Hamache, 61'), Barry, Mpembele.
Non entrés : Ghys (g), Vandenameele.
Entraîneur : Mickaël Delestrez
 
AS Marck-LOSC 0-3 (0-0)
Coupe Gambardella – 1/32e de finale
Buts : Mouaddib (53’ sp), Mpembele (56’, passe Mouaddib), De Ceita (81’, passe Hamache) pour le LOSC
LOSC : Dejonge - De Ceita, Kanda, Bangoura, Bultel - Lesage - Bardeli (Majid, 83'), Mouaddib - Ouattara, Barry (Hamache, 76'), Mpembele (Ranucci, 79',).
Non entrés : Ghys (g), Innocenti.
Entraîneur : Mickaël Delestrez
 
Le Poiré sur Vie-LOSC 0-5 (0-5)
Coupe Gambardella – 1/16e de finale
Buts : Mpembele (14’, passe Mouaddib, 45’+1, passe Ouattara), Flips (19’, passe Ouattara), Mouaddib (31’ sp), Ouattara (45’, passe Flips) pour le LOSC
LOSC : Chevalier - Kanda, Bangoura, Niasse, De Ceita - Lesage, Keita (Bardeli, 69') - Ouattara (Pau, 63'), Mouaddib, Mpembele (Barry, 76') - Flips.
Non entrés : Dejonge (g), Innocenti.
Entraîneur : Mickaël Delestrez

LOSC-AS Béziers 4-1 (2-1)
Coupe Gambardella – 1/8e de finale
Buts : Mouaddib (15’ sp, 24’ sp), De Ceita (59’, passe Niasse), Cogalan (85’, passe Flips) pour le LOSC, Cabrol (31’, sp) pour Béziers.
LOSC : Chevalier - Kanda, Bultel, Niasse, De Ceita - Bardeli (Mpembele, 77'), Keita - Mouaddib (Barry, 86'), Pau, Cogalan (Ranucci, 86') - Flips.
Non entrés : Dejonge (g), Lesage.
Entraîneur : Mickaël Delestrez

190315FORM07.jpg

Le parcours de l’ASSE en Gambardella

1er tour fédéral : FC Lyon-ASSE 0-1
1/32e de finale : ASSE-FC Sochaux Montbéliard 3-1
1/16e de finale : AJ Auxerre-ASSE 3-3 (3 tab à 4)
1/8e de finale : ASSE-FC Nantes 2-0
 

Match diffusé sur FFF TV (14h30), à suivre sur @LoscAcademy