Cédric, bonjour. Au stade le l’Abbé Deschamps, qu’est ce qui fait la force de l’AJA (invaincu à domicile) cette saison ?
Notre qualité de jeu et notre détermination. Quand on voit que contre Marseille (2-2), bien que menés 0-2, nous sommes arrivés à revenir au score, ça montre les qualités mentales de cette équipe. On avait déjà vu par le passé, que nous étions capables de ce genre de retournement de situation.

Que penses-tu du LOSC version 2011-2012 ?
Les Lillois ont encore plus d’armes offensives que par le passé. L’arrivée de Benoît Pedretti leur permet également d’avoir ce jeu long qu’ils ne possédaient pas nécessairement l’an dernier. Joe Cole apporte, quant à lui, beaucoup de vitesse. Je pense qu’ils sont encore plus forts que l’an dernier. Quand il aura trouvé son rythme de croisière, le LOSC sera la meilleure équipe du championnat.

« Les Lillois ont une maitrise de balle assez forte et sont capables de mettre sous pression leurs adversaires pendant quasiment tout un match. »

Quelles sont les forces de cette équipe lilloise ?
Premièrement, le gardien, il n’est plus à présenter. C’est quelqu’un qui a réalisé une énorme saison et qui continue sur les mêmes bases. Et puis, il y a bien évidemment cette force de frappe offensive avec des individualités comme Hazard, Cole et Sow. Les Lillois ont une maitrise de balle assez forte et sont capables de mettre sous pression leurs adversaires pendant quasiment tout un match. Tout cela fait que c’est une grosse équipe.

Comment faire pour contrecarrer leurs intentions ?
Il faut d’abord très bien défendre et veiller à ne pas prendre ce but qui pourrait être déterminant. Si les Dogues se sont parfois fait rattraper au score depuis le début de saison, cela n’arrivera plus trop souvent à l’avenir. Evitons d’être menés, car après les Lillois sont très difficiles à jouer. Attendons-nous à un match ouvert entre deux équipes qui se portent vite vers l’avant, qui possède cette envie de jouer.

Comment appréhendez-vous le retour de Benoît Pedretti et d’Ireneusz Jelen, deux joueurs importants de l’AJA 2010-2011 ?
Il n’y a aucune appréhension, mais plutôt un énorme plaisir de les revoir ici même sous un autre maillot. Personnellement, je n’ai pas eu de leurs nouvelles depuis la fin de saison. Cela me fera un grand plaisir de pouvoir discuter avec eux avant ou après le match. L’avantage, c’est que nous connaissons parfaitement leurs qualités. On sait que Ben peut mettre un ballon dans l’intervalle à tout moment grâce à son excellente vision du jeu et sa qualité de passes. Pour Irek c’est pareil, c’est un joueur qui adore prendre la profondeur.

Un grand merci à Cédric Hengbart et www.aja.fr.