Jocelyn Gourvennec (en conférence de presse)

"C'est une défaite cruelle, on ne la méritait pas. On a bien contrôlé, on se plombe sur une grosse erreur en fin de première mi-temps. Ca ne pardonne pas contre une telle équipe. Le plan, était d'apporter de la fraîcheur avec Angel [Gomes] et Edon [Zhegrova] après la pause, et j'ai cru que cela passerait. Hélas, il a suffi de pas grand chose. Ils ont fait basculer le match sur un poteau rentrant, leur dynamique a joué pour eux".

"On finit la saison dans une ambiance qui n'est pas agréable ; c'est dommage, car ce n'est pas le reflet de notre saison, on a eu des ratés bien sûr mais c'est décevant. On ne mérite pas ça, il y a eu de grandes choses, de grandes ambiances - on a gagné un titre cette saison. Quand on n'est pas Paris, il faut apprécier les titres. Notre saison est en dents de scie - c'est décevant de balayer cela d'un revers de la main".


"On a été très bien positionnés durant les trois quarts de la saison, et puis on a manqué ce dernier quart. Peut-être est-ce un manque de fraîcheur, mentale et physique, mais cela nous plombe. Ceci dit, nous continuerons jusqu'au bout : ce soir, on méritait je pense a minima un match nul. Il faudra faire mieux contre Nice puis Rennes".


Amadou Onana (au micro d'Amazon Prime Vidéo)

"C'est normal que [la défaite] nous touche. Le football c'est nous et [les supporters], et si on joue c'est aussi pour eux. On a tenté de respecter le maillot du début à la fin, je comprends la frustration du public. Passer du titre de champion à la dixième place, ça fait mal. Je comprends leur déception."