Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

Ça n’est pas fini. « On ne réalise pas totalement qu’on a réussi à faire le doublé. C’est quand même assez dur à matérialiser complètement. Maintenant, on est dans une semaine où il faut repartir en douceur. À partir de ce jeudi, on montera en intensité, pour être opérationnel pour dimanche car il y a un travail à terminer. Il reste un match de championnat chez nous. On veut certes fêter les titres, mais on souhaite le faire avec un beau match, du spectacle pour nos supporters et une victoire au bout. Je connais mes joueurs, ce sont des compétiteurs et ils seront prêts. »

Ultimes défis. « Il y a encore pas mal d’objectifs à remplir : on veut atteindre les 76 points, ce qui améliorerait le record du club. Je veux aussi que mon équipe termine meilleure attaque, on aura peut-être l’occasion de finir meilleure défense également, en fonction de notre résultat face à Rennes. On espère enfin que Moussa (Sow) soit sacré meilleur buteur. Ça fait pas mal de challenges à relever. »

Mercato. « Aujourd’hui, le seul qui puisse quitter le club, c’est Yohan Cabaye. Tous les autres sont sous contrat. Maintenant, on travaille, il reste quelques cas à régler. J’espère qu’Eden (Hazard) sera encore là la saison prochaine, pour sa maturation, sa progression personnelle et pour être certain de disputer la Champions League, pas de la regarder depuis un banc... »

 
 

Adil Rami (Défenseur central du LOSC)

Grande émotion. « On se sent soulagé, mais pas en vacances car il reste encore un match à disputer dimanche face à Rennes, puis une belle fête à vivre avec nos supporters. Pour ma part, j’espère aussi une sélection avec les Bleus. Je savoure ma dernière semaine avec le LOSC. Je sens que ce n’est pas une page que je tourne, mais plutôt un bouquin, une bibliothèque ! (il rit) Plein d’images me passent par la tête, toutes mes premières ici. Le LOSC, c’est mon club… Je n’oublierai jamais tous les bons moments passés ici. Ça me restera gravé à jamais. Je pars avec un pincement au cœur car j’ai eu la chance d’arriver dans un club sain. Je suis sensible, je m’attache vite. J’étais bien, je connaissais tout le monde, chacun comprenait mon caractère. Mais le football est ainsi, il faut savoir prendre des risques (ému). »

 

Gervinho (Attaquant du LOSC)

Pion essentiel. « C’est lorsqu’on a fêté le titre avec les supporters dimanche qu’on s’est rendu compte qu’on était vraiment champions. J’avais toujours cru qu’après la finale de la Coupe de France, on pouvait le devenir car on se sentait libérés. Il y avait une motivation supplémentaire pour aller jusqu’au bout. Sur un plan personnel, j’estime ma saison plutôt bonne car j’ai encore amélioré mes statistiques. Cela a contribué à réaliser le doublé pour le collectif, c’est ça le plus important. Quand tu vis des bons moments, tu espères réitérer ça l’année suivante. J’ai déjà pris goût à jouer le haut du tableau, à décrocher des titres, il faut que je continue sur cette envie. Je suis content d’avoir vécu ça avec Lille, car ça n’était pas l’objectif du club au départ. Aujourd’hui, j’ai fait mon choix sur mon avenir. Il est dans ma tête, mais j’en ferai part plus tard. »

 

N’oubliez pas les prochains rendez-vous avec les Champions de France : d’abord vendredi 27 mai à 16h15 au Stadium Lille Métropole pour un entraînement ouvert au public, puis dimanche 29 mai à 21 heures pour LOSC-Stade Rennais FC, dernière journée de Ligue 1 (avec la remise de l’Hexagoal !).