Un déblocage à l’extérieur

Après plusieurs difficultés en première partie de saison à l’extérieur, les Dogues ont enchaîné deux succès importants, à Strasbourg (1-2) et Angers (0-2). Le meilleur exemple du renouveau lillois loin de ses bases ? Victor Osimhen. Notre numéro 7 a inscrit ses trois derniers buts en championnat à l’extérieur, après en avoir marqué neuf  au Stade Pierre Mauroy. Notre gâchette s’exporte bien !


La meilleure rampe de lancement de Ligue 1 ? Victor Osimhen !

Oui, il est le meilleur buteur des Dogues cette saison. Mais Victor Osimhen, c’est encore plus que ça. Sur ses 12 buts marqués en Ligue 1 Conforama, 8 ont permis au LOSC de mener 1-0. Il est tout simplement le joueur qui a le plus ouvert le score en championnat, à égalité avec le Messin Habib Diallo (8 fois).

Sans titre-2_16.png 


Une défense en béton

À l’image de Mike Maignan, le LOSC montre une énorme solidité défensive. En effet, sur leurs 9 dernières victoires de Ligue 1 Conforama, les Dogues n’ont encaissé que deux buts, soit 7 clean-sheets.
 

6 sur 6 !

Angers n’est pas une équipe qui réussit au LOSC. Et pourtant, pour la deuxième fois de l’histoire en Ligue 1 Conforama (sur 18 saisons communes), les hommes de Christophe Galtier ont pris 6 points sur 6 contre le SCO. Mieux, les Dogues ont remporté leurs 3 derniers matchs contre Angers en championnat après n’en avoir remporté aucun lors de leurs 7 premières confrontations depuis le retour des Angevins dans l’élite.

Sans titre-2_15.png