------ U17 ------
 

Direction la finale après un bel exploit princier !

Les joueurs de Stéphane Pichot l’ont rêvé, ils l’ont fait ! Les jeunes lillois ont éliminé l’AS Monaco (3-2) en demi-finale du championnat de France. Timorés (certainement par l’enjeu) en première période, ils vont concéder l’ouverture du score de Millot à quelques encablures de la pause (38’). Mais au retour des vestiaires, ils vont tout renverser en l’espace de deux minutes. Ils obtiennent d’abord un pénalty, tandis que Bamba est expulsé, Mpembele se charge de le transformer (49’). Dans la foulée, sur un centre téléguidé de Farès, Beaucarny reprend de manière imparable pour donner l’avantage aux siens (51’). Monaco voit ensuite de nouveau rouge et doit terminer la partie à 9 après l’expulsion de Konango (71’). Ils recollent pourtant grâce à une tête à bout portant de Bakali (73’). C’est alors Mpembele qui va délivrer son équipe en exploitant à bon escient une offrande de Majid (76’). Un avantage décisif pour une explosion de joie légitime au coup de sifflet final. Rendez-vous ce samedi 1er juin (16h) pour l’ultime marche avant le graal, face au FC Nantes.
 

La feuille de match

LOSC-AS Monaco 3-2 (0-1)
Samedi 25 mai, Parc des Sports de Sauclières
Championnat de France National U17 – 1/2 finale
Buts : Mpembele (49’, sp, 76’, passe Majid), Beaucarny (51’, passe Farès) pour le LOSC, Millot (38’), Bakali (73’) pour l’AS Monaco.
Expulsions : Bamba (49’), Konango (71’) pour Monaco.
LOSC : Lavallée - Bouleghcha, Nador, Nzongo, Ben Hamed - Majid, Longonda - Farès, Fatar, Beaucarny (Karamoko, 71') - Mpembele.
Non entrés : Cilli, Rolland, Raux (g).
Entraîneur : Stéphane Pichot.

Le classement des buteurs (championnat)

Farès 18 buts
Mpembele (+2) 18 buts
Fatar 16 buts
Beaucarny (+1) 10 buts
Karamoko 4 buts
Benbouzid 4 buts
Majid 3 buts
Courdant 2 buts
Nador 1 but
Rolland 1 but
Said 1 but
Ascone 1 but
Bouleghcha 1 but
 

L’analyse du coach, Stéphane Pichot

 

Le vrai visage du LOSC durant 20 minutes

« Le match a été accroché, entre deux belles équipes. On était un peu crispés en première mi-temps par rapport au jeu que nous voulions produire. Je pense que l’enjeu nous a inhibés. Maintenant, il faut retenir la réaction d’orgueil des garçons après la pause. On a réussi à montrer notre vrai visage durant une vingtaine de minutes pour faire basculer la partie. On continue à avancer. On a sorti deux belles rencontres face à deux clubs formateurs, Rennes et Monaco. Il est en reste un troisième, très gros, le FC Nantes. »
 

Un scénario vraiment renversant

« Nous avons renversé la situation car nous avons mieux joué en seconde période, en ressortant mieux les ballons. Il y avait de la place pour jouer, dès que nous sommes parvenus à le faire, on les a mis en danger. On le savait par rapport à ce qu’on avait vu et analyser sur cette équipe. Il fallait juste l’appliquer et mettre l’intensité nécessaire dans les phases de transition, ce qu’on est parvenu à faire sur notre deuxième but. On a aussi quelques situations sur la fin, avec un scénario qui nous est favorable après leur seconde expulsion qui pour moi était méritée. On a su maîtriser nos nerfs pour finir à onze. »
 
190527formation02.jpg
 

Ne pas (re)commettre les mêmes erreurs

« Quand Monaco égalise alors qu’ils évoluent à neuf, ce n’est pas évident. Il faut rester dans le match. C’est le type d’erreur à ne pas commettre, j’espère que ça va leur servir pour la finale. Il ne faut pas de petit moment de relâchement, juste après des faits de jeu particuliers, comme un but, une expulsion ou une occasion ratée. C’est ça qu’il nous faut mieux gérer. Car ils sont revenus au score, même si on remarque juste derrière. Les garçons doivent être encore plus concentrés, même si à ce niveau-là et à cet âge-là, c’est plus difficile de l’être sur la durée. On y travaille et on leur fait comprendre que c’est important. »
 

La dernière marche, la plus haute

« On va bien se préparer pour cette finale, pour ne refaire les mêmes erreurs que sur cette demi-finale. On sait que ça va être difficile contre cette équipe de Nantes. On les a vus en quart et en demi-finale, on connait leur parcours en championnat. Ce sont les favoris, mais on va jouer pour faire quelque chose et on n’a pas envie de s’arrêter-là. L’aventure continue, il reste une marche, la plus grande. Il faudra qu’à la fin de ce match, on soit fiers de nous. On veut que les joueurs écrivent leur histoire jusqu’au bout. On sait qu’il n’y aura qu’un seul vainqueur, on espère que ça sera nous… »
 
190527formation03.jpg
 

Dans les coulisses de l’exploit de cette 1/2 finale !

Merci à Samuel (délégué LOSC) pour son aide précieuse.

 

------ National 2 -----
 

La feuille de match

 
J30 : LOSC-USCL 4-1 (3-0)
Samedi 25 mai, Domaine de Luchin
Buts : Ouro-Sama (8’, passe Boukholda), A.Ouattara (20’, passe Faraj), Faraj (45’, passe A.Ouattara), Flips (75’) pour le LOSC, Dogo (90’) pour l’USCL.
LOSC : Chevalier - Ouro-Sama, Gueye, Droehnle, Sadzoute - Wackers, Nlandu - Okou, Boukholda, Faraj - A.Ouattara.
Non entrés : Herbin (g), Vérité.
Entraîneur : Fernando Da Cruz

Le classement des buteurs (National 2)

Brym 10 buts
Faraj (+1) 9 buts
Okou 8 buts
Fatou 4 buts
Flips (+1) 4 buts
A.Ouattara (+1) 3 buts
Niasse 2 buts
Mouaddib 2 buts
Boukholda 2 buts
I.Ouattara 1 but
Nlandu 1 but
Pau 1 but
Keita 1 but
Gueye 1 but
Sadzoute 1 but
Ouro-Sama (+1) 1 but
 

Le classement des passeurs (National 2)

Boukholda (+1) 10 passes
Faraj (+1) 7 passes
Okou 6 passes
Fatou 4 passes
A.Ouattara (+1) 3 passes
Pau 2 passes
Brym 2 passes
Nlandu 1 passe
Wackers 1 passe
Bassong 1 passe
Mouaddib 1 passe
Sadzoute 1 passe
Flips 1 passe
De Ceita 1 passe