Une première partie de saison maîtrisée à domicile (8 victoires et 2 nuls en 10 matchs de Ligue 1 Conforama). C'est avec la réception d'Amiens pour un quart de finale de Coupe de la Ligue BKT que les Dogues démarrent leur année 2020 au Stade Pierre Mauroy. Après avoir sorti Monaco à Louis-II en huitième de finale (0-3), les hommes de Christophe Galtier ambitionnent une qualification pour le dernier carré, afin de se rapprocher d'une hypothétique finale au Stade de France le 4 avril prochain.

un (long) round d'observation...

Les premières minutes, équilibrées, permettent aux deux équipes de se jauger. Les Picards s'offrent une première occasion avec Chedjou (5'), tandis que Jonathan Bamba lui répond dans la foulée, sans plus de réussite (8'). Percutant dans le cœur du jeu, Luiz Araujo donne du fil à retordre à la défense amiénoise : en atteste un bon coup-franc qu'il obtient et que Domagoj Bradaric manque de transformer de peu (16'). Dans un faux rythme imposé par leur adversaire, les Dogues ne lâchent pas et Jonathan Bamba voit sa tentative flottante passer au-dessus (35'). Si Renato Sanches fait le show d'une roulette dans la surface de réparation (37'), Amiens et Zungu voient rouge. Le milieu picard laisse ses partenaires en infériorité numérique après un deuxième avertissement bien mérité (38'). Face au bloc bas, très bas des Picards, les Lillois ne trouvent pas la clé et rentrent aux vestiaires dos à dos avec leurs adversaires du soir (0-0, 45'+1).

fff.png

... Puis amiens termine dans les cordes

Revenus avec d’excellentes intentions, les Dogues assiègent immédiatement le but adverse. Jonathan Bamba s’essaie à l’entrée de la surface (47’), tout comme Zeki Çelik, mais la frappe de notre latéral turc, contrée, termine sur le poteau amiénois (49’). C’est finalement sur le corner suivant que Luiz Araujo fait trembler les filets d’une frappe pure qui termine dans la lucarne de Dreyer, impuissant (1-0, 50’). Rassasiés ? Jamais. Les Dogues continuent d'harceler la défense picarde. Si bien que, lancé dans la profondeur, Victor Osimhen ne se fait pas prier et marque son premier but de l'année 2020 d'un plat du pied, en toute sécurité (2-0, 58'). Dans un grand soir, Luiz Araujo déclenche du gauche, mais sa tentative flirte avec les montants de Dreyer (66'). Visiblement inspiré par la réalisation de son coéquipier, Renato Sanches s'essaie également de loin, mais lui aussi manque le cadre de peu (77'). Tout en contrôle, les Dogues ne laissent aucun espoir à Amiens. Loïc Rémy est même tout proche du 3-0, mais sa frappe puissante du gauche s'écrase sur l'équerre de Dreyer (88'). 

aaaa.png

Appliqués, sérieux et déterminés, les Dogues verront les demi-finales de la Coupe de la Ligue BKT après leur succès contre Amiens (2-0). S'ils connaîtront leur adversaire jeudi soir, nos Lillois pourront d'ores et déjà travailler sereinement sur le prochain rendez-vous : un déplacement en Bourgogne pour y affronter Dijon et démarrer la phase retour de la Ligue 1 Conforama. 


losc1_7.png LOSC - Amiens sc valencia.png : 2-0 (0-0)


Quart de finale de Coupe de la Ligue BKT
Mercredi 8 janvier 2020 (21h05) - Stade Pierre Mauroy - 19 029 spectateurs

Arbitre : Monsieur Bastien.

Buts : Araujo (50') et Osimhen (58') pour le LOSC.
Avertissements : André (45'+1) et Jardim (90'+1) pour le LOSC ; Zungu (21' et 38') et Calabresi (87') pour Amiens.

LOSC : Jardim - Çelik, Fonte (C), Gabriel, Bradaric - Soumaré, André (Rémy 64') - Sanches (Xeka 79'), Araujo, Bamba (Reinildo 90') - Osimhen.
Entraîneur : C.Galtier

Amiens SC : Dreyer - Lefort, Chedjou, Dibassi, Aleesami - Gnahoré, Monconduit (C)(Calabresi 75'), Zungu - Diabaté (Blin 59'), Konaté, Mendoza (Ghoddos 70').
Entraîneur : L.Elsner

Sans titre-2_6.png