Après quatre déplacements consécutifs dont un dernier victorieux, samedi dernier à Beauvais devant Compiègne (0-1, ap) en Coupe de France, le LOSC retrouve sa pelouse du Stadium pour le compte de la 21e journée de Ligue 1. Pour leur première sortie dans leur enceinte de Villeneuve-d’Ascq en 2012, les Lillois comptent ouvrir une nouvelle série positive après leur revers à Marseille (2-0). Quoi de neuf dans les rangs nordistes ? Outre De Melo, Rudi Garcia doit composer avec l’absence de son défenseur central, Basa (épaule), éloigné des terrains pour une durée de trois mois. L’entraîneur losciste peut en revanche compter sur sa nouvelle recrue, Roux, titulaire au coup d’envoi. Il est encadré offensivement par Cole et Hazard. Enfin, Balmont mérite une mise en lumière puisque le numéro 4 du LOSC s’apprête à disputer son 300e match au sein de l’élite. Le décor est planté, place aux vingt-deux artistes de cette partie.

Le tandem Balmont-Hazard donne le tempo

Pas de round d’observation dans ce match et ce sont les Stéphanois qui sont les premiers à se mettre en action. Une frappe tendue de Kitambala met Landreau à contribution, avant que Guilavogui ne voit sa reprise fuir le cadre (3e). La riposte lilloise ne se fait pas attendre : pour son premier ballon sous ses nouvelles couleurs, Roux renverse le jeu vers Hazard. Le numéro 10 losciste place Balmont sur orbite, Ruffier est à la parade pour repousser le tir (7e). Les partenaires de Mavuba tentent de mettre leur jeu en place, même si la tenaille verte est bien en place sur la pelouse du Stadium. Balmont prend sa chance plein axe, Ruffier se couche pour capter le cuir (17e). Dans la foulée, Hazard fait le show avant de servir Balmont, la tentative de ce dernier est contrée de justesse (20e). La poussée lilloise se précise, même si le cadenas se referme, la faute à un bloc stéphanois pour le moment difficile à contourner. Les Dogues cherchent les espaces et Pedretti lance Roux vers le but. Il ne manque pas grand-chose au numéro 23 nordiste pour redresser le ballon (33e). La dernière occasion de cette première période est signée Pedretti avec un centre tir qui retombe vers la lucarne gauche des cages de Ruffier. Le portier de l’ASSE enlève le ballon de la cible d’une claquette (45e+2). Fin du premier acte.

Hazard ouvre la voie aux Dogues, Roux signe un doublé !

Les Lillois reviennent sur la pelouse avec la ferme intention de forcer leur destin. Et ils appuient d’entrée sur l’accélérateur. A la sortie d’un centre d’Hazard, Pedretti arme un tir à ras de terre qui frise avec le poteau gauche des buts de Ruffier (46e). L’action suivante fait mouche : Hazard part en dribble avant d’être déséquilibré dans la surface de réparation. L’international belge se charge lui-même de transformer le pénalty en prenant à contre-pied Ruffier (1-0, 50e). Malgré cette ouverture du score, les Dogues continuent de déferler sur les buts de l’ASSE. Cole déclenche un missile, le portier des Verts repousse, puis après un nouvel essai du numéro 26 lillois, encore détourné par Ruffier, Chedjou voit le gardien stéphanois intervenir à bout portant sur sa ligne sur sa tentative (55e). Le coup n’est vraiment pas passé loin ! Les occasions sont toujours en faveur des Loscistes, même si Cole n’attrape pas la cible (61e) et que Balmont voit son centre capté par Ruffier (72e). La fin de match est folle. Payet tente un lob devant Ruffier qui repousse. Roux a bien suivi et catapulte le ballon au fond des filets (2-0, 86e). Il signe son premier but sous le maillot lillois, puis un doublé dans la foulée. Bien servi par Hazard, il vient mystifier le portier de l’ASSE (3-0, 87e). La messe est dite et les Dogues s’imposent face aux Verts. Prochain match : Sochaux-LOSC, dimanche 5 février (17h).

Feuille de match de la 21e journée de Ligue 1 :
LOSC-ASSE (0-0) 3-0
Samedi 28 janvier 2012, coup d’envoi 21 heures
Stadium Lille Métropole
Arbitre : M. Vileo
Buts : Hazard (50e, sp), Roux (86e, 87e) pour le LOSC
Avertissements : Rozehnal (28e) pour le LOSC, Clément (14e), Ghoulam (80e) pour l’ASSE
LOSC : Landreau - Debuchy, Rozehnal, Chedjou, Béria - Balmont, Mavuba (cap), Pedretti (Gueye, 76e) – Cole (Payet, 81e), Roux, Hazard (Digne, 88e).
Entraîneur : Rudi Garcia
ASSE : Ruffier - Ebondo, Zouma, Marchal (cap), Ghoulam – Nicolita (Diomande, 82e), Lemoine, Clément, Guilavogui (Batlles, 62e), Sako – Kitambala (Ravet, 62e)
Entraîneur : Christophe Galtier