Le 20 novembre 1985, il ne reste que 4 minutes à jouer, le score est de 1-1, et le stade s'obscurcit : Grimonprez-Jooris vient de nous faire le coup de la panne (de courant). En fait, toute la ville de Lille est plongée dans le noir. Le match est rejoué deux mois plus tard, le 22 janvier 1986, alors que s'achève le Paris-Dakar. Adieu Balavoine mais, Dieu que c'est beau : désorientée, l'équipe de la Ville Lumière, invaincue depuis 25 matchs, ne revoit pas le jour et s'incline grâce à un doublé de son ex, Bernard Bureau.

LE PSG PREND L'EAU

Scénario similaire en novembre 2000, à l'unisson de Daft Punk en tête des hits : One More Time ! Sur une pelouse gorgée d'eau, Lillois et Parisiens sont au coude-à-coude à la 60e : 1-1. Sous des trombes d'eau, l'arbitre interrompt le match, reporté en décembre. Et, de nouveau, Lille s'impose 2-0 grâce à un doublé de son avant-centre, l'Australien Mile Sterjovski, qui démontre que vitesse et précipitations font parfois bon ménage. Alors, contre le PSG, on refait le match ?

Par le blog DBC LOSC

190411loscpsg1.png

190409LITC011_0_0.png