La défaite débriefée. « Nous avons revu les images de notre match à Lyon (2-1). Il en ressort que trop d’erreurs collectives d’ordre tactique ont été commises. Mais malgré une première période manquée, nous avons su réagir mentalement. Nous souhaitons donc nous appuyer là-dessus. »

Premiers pas réussis. « À titre personnel, je suis assez content de mes débuts chez les pros. Bien sûr, la route est encore longue, ce ne sont que des premiers matchs. Le plus difficile est bien entendu de durer. En Ligue 1, j’ai découvert un rythme différent, notamment en ce qui concerne les temps forts de l’adversaire. Je n’imaginais pas un tel impact. Je n’avais jamais connu pareille intensité chez les jeunes. »

Les pieds sur terre. « Je suis très heureux de jouer pour le club de mon cœur, celui qui m’a formé. Je profite à fond des instants présents en prenant le temps de jeu qu’on m’offre. J’ai conscience que c’est un privilège, à mon âge, de pouvoir évoluer avec le champion de France en titre. Je ne ressens pas de pression particulière. Tout le monde me met en confiance et m’encourage. »

Forcément un rendez-vous à part. « Les derbies, j’en ai disputé pas mal avec les équipes jeunes du LOSC. Que ce soit face à Lens ou Valenciennes, c’était généralement des matchs particuliers. Ce sont des combats, des rencontres compliquées mais toujours excitantes. D’autant que dimanche, il règnera un petit esprit de revanche… »

LOSC-VAFC, c’est ce dimanche (21 heures) au Stadium Lille Métropole.