Luiz Araujo (attaquant du LOSC)

 

« Les premiers contacts ont été établis avec mes agents et le président de mon ancien club de São Paulo. Quand on m’a parlé de l’intérêt du LOSC me concernant, j’ai tout de suite été intéressé. Je me suis alors renseigné sur le club et la ville de Lille. Désormais, je dois travailler pour marquer des buts afin d’aider mon équipe à gagner. Marcelo Bielsa est un grand entraîneur, je vais donc beaucoup apprendre en travaillant avec lui cette saison. Pour le moment, ce n’est que le début, il m’a bien accueilli et souhaité la bienvenue. Je suis très enthousiaste. On aura le temps de discuter au fur et à mesure de la préparation. »

170622conf03.jpg
 

Hervé Koffi (gardien de but du LOSC)

 
« Je suis arrivé lundi matin pour faire les tests physiques et médicaux. Et désormais, on a commencé la préparation physique. Ma position dans la hiérarchie des gardiens ? Je ne vais pas rentrer dans ces détails. Moi je suis là pour travailler, le coach et son staff feront leur choix. Ce qui a fait la différence avec les autres clubs, certainement le fait que d’autres grands gardiens africains sont passés par le LOSC avant moi, comme Enyeama. Gervinho ? Je l’ai vu récemment à Abidjan. Il m’a dit que le LOSC était un grand club, avec des installations optimales, ici au Domaine de Luchin, pour bien travailler. »
 

Marc Ingla (CEO du LOSC)

 
« Pour Luiz Araujo, notre volonté était de le recruter dès le mois de janvier. Nous étions alors assez proches de le faire. Mais on a continué à travailler depuis sur ce dossier. C’est aussi pour cette raison qu’il est parmi nous aujourd’hui. Pour le poste de gardien ? C’est une question technique, il y aura de la concurrence, c’est certain. Marcelo Bielsa fera son choix. On va continuer à investir, ce qui est très excitant, afin d’atteindre notre objectif de se hisser dans le top 5. Notre nouveau projet est plus qu’en marche et la partie sportive est principale. On travaille également sur la croissance de visibilité du club à tous les niveaux. »

170622conf02.jpg 

« La suite du mercato ? On a ciblé des postes dans toutes les lignes, des profils correspondant à ceux souhaités par Marcelo Bielsa et le club. Aujourd’hui, un groupe a démarré la préparation, un second reprendra le 3 juillet prochain. Il y a des situations diverses à gérer dont certaines sont parfois difficiles. On travaille dans l’intérêt du club, en étant respectueux du passé. On veut du dialogue sur chaque cas. Car notre objectif, je le répète, est de faire un grand club, unlimited. »
 
« Marcelo Bielsa ? Il est satisfait des infrastructures, notamment de l’extension de la zone pro. On lui donne le meilleur, à lui et son staff, pour que les joueurs soient dans les meilleures conditions et le plus performant possible. Il est très méticuleux, rigoureux, parfois extrême, mais il est aussi très raisonné dans ses argumentations. Et sur les deux premiers jours de tests physiques et médicaux, sa présence n’était pas nécessaire. On aurait dû le dire qu’il n’arriverait que mardi. Mais bon, on a eu une cover page, c’est toujours bien (sourire).  »

170622conf04.jpg
 
« On ne contrôle pas le mercato. On essaye d’aller le plus vite possible pour avoir notre effectif, mais il faut aussi savoir être patient. On ne fera pas de stage d’avant saison, car on a investi ici, au Domaine de Luchin, dans ce qui s’apparente à un parc naturel. C‘était pour nous le mieux pour le lancement de notre projet. On voulait être à la maison. »