L’heure de la reprise a sonné, au Domaine de Luchin. Après quelques semaines de vacances, le staff et les joueurs sont de retour. La préparation de la future saison de Ligue 1 Conforama peut commencer.

1_4.JPG
 

Les Dogues attaquent les premiers matchs amicaux. Après une victoire face à Dunkerque (3-0), les Loscistes s’inclinent face au Stade de Reims (2-4).

3.JPG
 

Après quelques jours d’entraînement sous le soleil de Luchin, les Dogues prennent la direction du Portugal. Basés à Portimao, et sous l’œil avisé de Luis Campos et de Gérard Lopez, les Lillois disputent 3 matchs amicaux au Portugal, puis un 4ème, en Espagne. Le bilan ? Deux victoires face au FC Porto (1-2) et Portimonense SC (0-2), pour deux matchs nuls, contre Everton (0-0) et le Real Bétis (2-2).

2_139.jpg
 

9 août 2018. J-2 avant la reprise du championnat de Ligue 1 Conforama. Le LOSC s’apprête à affronter le Stade Rennais. Christophe Galtier se présente pour la première fois de la saison face aux journalistes pour la conférence de presse d’avant-match. Le coach est prêt, les joueurs, aussi.

4.JPG
 

Commencer la saison par une victoire : ça, c’est fait. Le LOSC s’impose face au Stade Rennais (3-1). La saison commence. Mais l’humilité reste de mise, car le chemin sera long.

5.JPG
 

Face au champion de France 2017 et engagé en Champions League, les joueurs du LOSC livrent une prestation très solide, à l’image d’un Mike Maignan une nouvelle fois impérial sur un penalty de Falcao. Les Dogues ramènent un (très) bon point du Rocher (0-0).

6_32.jpg
 

Pour Guingamp, le LOSC était trop fort. Les Guingampais sont victimes d’un groupe qui, à l’image de son trio Bamba-Ikoné-Pépé, se met à surprendre bon nombre de personnes. 2ème victoire de la saison au Stade Pierre Mauroy (3-0). Le début d’une (longue) série ?

7_28.jpg
 

Impérial. Tel pourrait on surnommer le match du LOSC et de Nicolas Pépé face au voisin amiénois (2-3). Grâce à un gros travail d’équipe, Nicolas Pépé inscrit trois buts au combien importants, qui permettent au LOSC de quitter la Picardie, les 3 points dans la besace.

B32990.JPG
 

D’un coup de tête dévastateur, José Fonte catapulte le ballon dans le but nantais. Sur sa célébration comme sur son but, le défenseur portugais montre le chemin de la victoire à ses co-équipiers (2-1). 3ème victoire en autant de matchs au Stade Pierre Mauroy.

panoramic_fplos22092018_010.jpg


Une victoire comme on les aime, qui envoie les Dogues dans une autre dimension. Le LOSC s’impose face à l’Olympique de Marseille (3-0). La série continue. Les Lillois sont deuxièmes, derrière le Paris Saint-Germain.

B34301.JPG
 

« On joue comme on s’entraîne ». Appliqués, concentrés, les joueurs l’ont bien compris. L’origine des bons résultats ? L’entraînement, sans hésitation.

IMG_7342 2_0.jpg
 

Qui c’est les plus forts ? Évidemment, c’est les Dogues ! Auteurs d’une prestation de haut-vol, les Lillois étrillent les Stéphanois (3-1) avec notamment un doublé de Jonathan Bamba face à ses anciens collègues.

panoramic_casse06102018_100.jpg
 

« Attrape-moi si tu peux… ». Le style de défi à ne jamais lancer à Mike Maignan

IMG_8571.JPG
 

20 octobre 2018. Il est 20h43 au Stade Gaston Gérard lorsque Luiz Araujo entre en scène. Au bout d’une action où Pépé puis Çelik en font voir de toutes les couleurs aux Dijonnais, le milieu brésilien ne laisse aucune chance au portier adverse. Les Dogues rentrent au bercail la victoire en mains (1-2).  

B36796.JPG
 

« Tout Lion vaut par sa griffe. ». Ça, Rafael Leão (Leao est le mot portugais pour « Lion ») l’a bien compris. Lors de sa première titularisation, le jeune lusitanien ne manque pas l’occasion d’inscrire l’unique but du match lorsque celle-ci se présente. Le LOSC poursuit sa belle série à domicile, avec cette 6ème victoire (1-0).

B37269.JPG
 

C’est LE choc de ce début de championnat. Le LOSC, 2ème du classement, se déplace dans le jardin du Paris Saint-Germain, leader. Infranchissables durant la quasi-totalité du match, les Dogues finissent par céder deux fois, tout en inscrivant un but (2-1). Peu importe le résultat, la prestation du LOSC laisse bonne impression.  

B37958.JPG
 

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas… Après avoir tout tenté, les Lillois laissent échapper les premiers points de leur saison au Stade Pierre Mauroy face au Racing Club de Strasbourg Alsace (0-0).

panoramic_trasb09112018_074.jpg
 

Sans relâche. À l’image de Rui Fonte, les liens se tissent à l’entraînement. On s’encourage, et on se bat, les uns, pour les autres.

IMG_8632.JPG
 

Face à l’Olympique Lyonnais, Loïc Rémy a fini par prouver que le travail finissait toujours par payer. Dans ce qui est, probablement, le match le plus disputé au niveau de l’intensité depuis le début de saison, Lyonnais et Lillois se neutralisent (2-2).

_JB11851.jpg
 

Celle-là, elle fait du bien ! En déplacement dans l’Hérault face à un concurrent direct, les Dogues livrent une prestation des plus musclées pour s’imposer à Montpellier (0-1). Assurément l’une des plus belles victoires depuis le mois d’août.

panoramic_moli047122018_098.jpg
 

À défaut de ne pas gagner, il faut savoir ne pas perdre. C’est chose faite, au Stade Pierre Mauroy, face au Stade de Reims (1-1). Dans la difficulté, Nicolas Pépé converti un penalty obtenu au bout du temps additionnel (90+6) par Fodé Ballo-Touré.

panoramic_llire09122018_070.jpg
 

Dans un froid glacial, c’est l’heure des derniers préparatifs avant le dernier déplacement de l’année. Dans la bonne humeur et le travail, les regards sont tournés vers Nîmes et son Stade des Costières.

IMG_0012_1.jpg

IMG_0130_1.jpg
 

Monstrueux de réalisme, les Lillois, tout de jaune vêtu, sortent vainqueurs comme des gladiateurs de l’enfer nîmois. Malgré l’expulsion de José Fonte et de Christophe Galtier, les Dogues sortent les crocs pour s’imposer dans le Gard. « Je suis fier de vous » dit "coach Galtier" après le match. Littéralement le match de l’année.

panoramic_mnili16122018_048(1).jpg

DujRCAlW0AA2Bt3.jpg


Sans vous, les Dogues n'en seraient certainement pas là où ils en sont aujourd'hui. Sous le soleil, ou dans le froid, vous êtes toujours là. Parce que le LOSC, c'est NOUS. Parce que le LOSC, c'est VOUS !

panoramic_llire09122018_030_0.jpg