Une éclosion sous les couleurs d’Hénin Beaumont

Native de Lille, Gwenaëlle Devleesschauwer effectue ses premiers footballistiques du côté du Stade Lézinnois (2000-2004), puis à l’US Vermeloise (2004-2009). C’est avec le FCF Hénin Beaumont qu’elle va ensuite continuer de grandir et de se former à partir de 2009. Elle effectue alors son baptême du feu parmi l’élite du football féminin à l’âge de 16 ans seulement lors de la réception de Nord Allier (aujourd’hui Yzeure AA) où elle entre en jeu pour les 20 dernières minutes de la partie (0-0, le 18/04/10). Elle inscrira par la suite son premier but en D1 contre Rodez (1-1, le 29/09/13). Elle a alors comme partenaire une certaine Rachel Saidi, joueuse elle aussi à l’époque d’Hénin Beaumont. Au total, elle disputera 42 matchs de D1 sous les couleurs héninoises et 51 rencontres (6 buts) en D2.

200122mercato02.jpg
 

Une belle épopée avec le Stade de Reims

Lors de l’exercice 2015-2016, cette défenseure centrale croise par deux fois la route de la section féminine du LOSC. D’abord à l’occasion de la première victoire de l’histoire lilloise contre Henin (2-0, le 13/09/15), puis au match retour, avec encore un succès losciste (1-3, 17/01/16). La suite de sa carrière, la joueuse va l’écrire avec Rouen (17 matchs en 2017-2018). Puis c’est avec le Stade de Reims en 2018-2019 qu’elle va vivre une belle aventure, puisque le club devient champion de France de D2 et accède à l’élite par la même occasion. Gwenaëlle a participé activement à cette épopée puisqu’elle a disputé 21 rencontres de championnat. Cette saison, la joueuse a participé à 2 matchs de D1 avec Reims contre Dijon (0-0) et lors de la victoire de son équipe à Metz (0-1). En rejoignant le LOSC, elle souhaite ainsi regagner du temps de jeu et aider son équipe à se situer le plus haut possible au classement. 
 
Les premiers mots de Gwenaëlle Devleesschauwer
 

S’inscrire dans un nouveau projet…

« Je suis ravie de faire partie d’un nouveau projet. Mon objectif en signant au LOSC est avant tout de reprendre du plaisir, de montrer de quoi je suis capable pour essayer d’apporter un plus à l’équipe pour cette deuxième partie de la saison. Pourquoi le LOSC ? Rejoindre ma région natale a été un facteur important au moment de faire mon choix, car je suis née à Lille. Cet élément a été un plus, car il est toujours important d’être bien entouré pour pouvoir s’épanouir pleinement sur le terrain. Cet équilibre familial ne peut que me faire du bien pour me relancer. »
 

Jouer le haut du tableau, plus si affinités

« Comme j’ai pu le voir lors de ma visite du Domaine de Luchin ou au Stadium, les infrastructures sont vraiment excellentes. Il y a vraiment tous les facteurs qui sont réunis pour réaliser de belles choses, avec tous les moyens mis à notre disposition pour performer au mieux chaque week-end. Je sais que le club aspire à retrouver l’élite rapidement. C’est toujours motivant d’avoir des objectifs élevés. Maintenant, si ça ne se fait pas cette année, on verra la saison suivante. Il faut déjà essayer de terminer le plus haut possible au classement, et on verra où on se situe à la fin. »

200122mercato03.jpg
 

La remontée parmi l’élite, mode d’emploi

« J’ai eu la chance de vivre une belle aventure avec le Stade de Reims lors de l’exercice 2018-2019, avec cette montée en D1. On a vraiment réalisé une grosse saison pleine à tous les niveaux. Nous avons pris énormément de plaisir du début à la fin, avec un groupe qui vit bien et le reste qui suit à côté. Ce sont des instants que j’ai envie de revivre, d’autant que j’ai eu la chance de jouer quasiment tous les matchs de cette belle épopée. Et au LOSC, je vais retrouver Aurore (Paprzycki) qui était elle aussi au Stade de Reims. Elle va d’ailleurs m’aider à m’intégrer au sein du groupe ici, je l’espère en tout cas (rire). »
 

Retrouver du plaisir sur le terrain

« Ce n’est pas évident de passer d’une saison comme l’année dernière où on joue à chaque fois, à une année où on ne joue quasiment plus (2 matchs en D1 lors de la première moitié du championnat). Mon objectif est donc forcément d’avoir du temps de jeu aujourd’hui. Car quand on vit ce genre de situation, on se pose des questions et on se remet en cause. Mais cette expérience sera bénéfique pour la suite. »

200122mercato04.jpg
 

« Hâte de démarrer cette nouvelle aventure »

« La coach ? J’ai joué avec Rachel (Saidi) à Henin lors de mes débuts avec l’équipe première et durant plusieurs années. Elle était déjà une cadre de l’effectif. Nos chemins se sont par la suite séparés et on se retrouve aujourd’hui. Mon poste ? J’évolue en défense centrale, voire en tant que milieu défensif, mais c’est derrière que je me sens le mieux, j’ai toujours joué là. J’ai désormais hâte d’effectuer mes débuts avec le LOSC et de commencer cette nouvelle aventure. Quand je regarde les performances actuelles de l’équipe, je pense qu’atteindre le podium est un objectif réalisable. »
 
Merci Gwenaelle et bienvenue au LOSC. Rendez-vous très vite sur les terrains avec le LOSC.