D’un Olympique (OL) à l’autre (OM) pour débuter

Native de Périgueux, Salomé (22 ans) débute son parcours footballistique du côté du FC Istres OP (2003-2012), avant de rejoindre l’Olympique Lyonnais où elle passera quatre saisons au niveau de la formation du champion d’Europe en titre (2012-2016). La suite mène cette milieu de terrain à l’Olympique de Marseille où la joueuse découvre l’élite du football féminin lors de l’exercice 2016-2017. Elle effectue son baptême du feu en D1 lors de la 1ère journée contre les Girondins de Bordeaux (1-1, 11/096/19) pour un total de 13 apparitions cette saison-là avec les Olympiennes.

Une belle épopée en Coupe avec Grenoble

Parallèlement, Salomé traverse les catégories d’âges dans les équipes de France de jeunes et comptabilise aujourd’hui 22 sélections en U16 (3), U17 (12) et U19 (5). La saison passée, c’est avec le Grenoble Foot 38 qu’elle franchit une nouvelle étape dans sa progression. Elle s’affirme en D2 et dispute 18 matchs de championnat pour 3 buts inscrits contre Vendenheim, Portet et Montauban. Elle prend également une part active dans la belle épopée du GF38 en Coupe de France, où après avoir sorti le Dijon FCO (0-0, 5 tab à 4) en quart de finale, l’aventure s’arrête aux portes de la finale à la suite d’un match héroïque perdu sur le fil contre Lyon (1-0). C’est donc désormais sous les couleurs du LOSC que Salomé va écrire la suite de son histoire à l’aube de ce nouveau cycle qui s’ouvre au sein de l’écurie losciste.
 

Les premiers mots de Salomé Elisor

 190730_Elisor02.jpg


Séduite par le projet du LOSC

« Je suis très heureuse de rejoindre un club comme le LOSC. Le projet est vraiment intéressant car l’objectif est de remonter rapidement parmi l’élite. Je suis originaire du sud, je ne pensais franchement pas un jour venir dans le nord, mais le soleil est là aujourd’hui pour m’accueillir (rires). J’espère qu’il restera. Plus sérieusement, dans le football féminin, il n’y a pas beaucoup d’installations qui sont au même niveau que celles du LOSC pour travailler. Les filles sont mises dans les meilleures conditions possibles pour réaliser une belle saison. »
 

Une identité de jeu lilloise

« J’ai suivi des matchs du LOSC la saison passée, j’ai souvent aimé ce que j’ai vu. Cette équipe joue au ballon, c’est ce que je recherche aussi en venant ici, d’avoir une formation qui construit son jeu. Le club a cette identité de jeu dans laquelle je me vois m’inscrire. C’est une des raisons qui m’a plu au moment de faire mon choix. J’aspire désormais à gagner du temps de jeu avec mon nouveau club. Et la montée en D1 serait le graal de la saison à venir. »
 
190730_Elisor03.jpg


Une saison complète du côté de Grenoble

« J’ai vécu une année plutôt compliquée à Marseille en 2016-2017. Le fait de rejoindre par la suite Grenoble m’a permis de réaliser une saison complète sur le terrain. Et c’est aujourd’hui pour moi une progression de venir au LOSC pour continuer de grandir. En tout cas, ça correspond parfaitement à ce que je recherchais, d’évoluer, de franchir un échelon supplémentaire. J’ai de bonnes sensations au moment de démarrer ce nouveau challenge. »
 

Une incroyable épopée en Coupe de France

« Sportivement, la saison n’a pas été simple en championnat avec Grenoble, même si on a su remonter au classement après un démarrage difficile. Mais la grande aventure de l’année a été notre parcours en coupe de France. Un club de D2 qui arrive en 1/2 finale, c’est du jamais vu ou presque. Jouer Lyon, le géant du football féminin, c’est énorme et perdre dans les dernières minutes, c’est forcément très frustrant. Ça reste malgré tout un très beau souvenir, une aventure inoubliable. J’espère que ça me servira pour la suite… »

190730_Elisor04.jpg
 

Une milieu de terrain axial polyvalente

« J’ai débuté le football à Istres, avant de passer quatre ans à Lyon avec les filles, puis de rejoindre Marseille et Grenoble. Mon poste ? Je peux évoluer à tous les postes du milieu de terrain dans l’axe, en six ou en huit, voire en dix. Tout dépend du rôle que l’entraîneur souhaite me donner et où il me voit le mieux. On verra comment la coach souhaite m’utiliser. Dans l’effectif actuel du LOSC, je connais Elisa Launay avec qui j’ai été en pôle France. J’ai également discuté avec Morgane Nicoli et je n’ai entendu que du positif sur ce club. Ça m’a donné envie de venir. J’ai désormais hâte de voir comment ça va se passer… »
 
Merci Salomé et bienvenue au LOSC. Rendez-vous pour la reprise, ce mardi 30 juillet (17h).

190730_Elisor05.jpg