Forcément déterminant

Le LOSC (70 points) se déplace à Lyon (67 points), sachant qu’entre eux, le PSG (69 points) et Monaco (68 points) font également bonne figure. Telle est la situation tout en haut du classement à 5 matchs du terme. Si le leader lillois reste sur un nul à domicile contre Montpellier (1-1), il a préalablement remporté ses deux derniers déplacements à Metz (0-2) et Paris (0-1). Côté Lyonnais, on reste sur deux victoires consécutives en Ligue 1 face à Nantes (1-2) et Angers (3-0).
 

Le saviez-vous ?

L’OL est la première équipe de l’Histoire de la Ligue 1 à figurer hors podium alors qu’elle compte 67 points après 33 journées. C’est dire le niveau d’intensité du haut de tableau cette saison.

Icon_DIB-011120-12-46.jpg
 

Un match en semaine pour Lyon

Ce mercredi, les Lyonnais se sont inclinés à domicile contre l’AS Monaco en quarts de finale de la Coupe de France (0-2). Un match âpre et disputé qui a notamment vu les Gones, globalement dominateurs dans le premier acte, concéder un penalty. Rudi Garcia s’est également fait expulser. L’équipe lyonnaise face à Monaco, mercredi : Pollersbeck - Diomande, Marcelo, De Sciglio - Dubois (Ozkacar, 80'), Mendes (Guimaraes, 76'), Caqueret, Bard - Memphis (cap.) (Toko Ekambi, 70'), Paqueta (Aouar, 69'), Cornet (Slimani, 69').
 

Au match aller

Le 1er novembre dernier au Stade Pierre Mauroy, Lillois et Lyonnais s’étaient quittés dos à dos (1-1). Jonathan Bamba avait ouvert le score (22’) avant que Zeki Çelik ne soit contraint de marquer contre son camp (40’) au cœur de ce qui constituait alors le onzième match consécutif sans défaite pour le LOSC. Lille était alors dauphin du PSG, au soir de cette 9ème journée de championnat et s’apprêtait à aller défier l’AC Milan à San Siro, quatre jours plus tard.

Icon_DIB-011120-12-56.jpg
 

Dernier moment d’une saison fauchée en plein vol

La saison dernière, le 8 mars 2020, LOSC-OL avait constitué le tout dernier match de la saison 2019-2020 avant l’arrêt du championnat en raison de la pandémie au Covid-19. Grace à un but de Loïc Rémy, les Dogues l’avaient emporté 1-0.
 

LE MATCH DES RETROUVAILLES

Trois anciens Dogues d’un côté, deux ex-Gones de l’autre. Comme souvent, cet OL-LOSC est l’occasion de voir d’anciens des maisons lilloises et lyonnaises retrouver leur ancien club. À l’OL, Rudi Garcia (Lillois de 1982 à 1988, puis de 2008 à 2013) et son adjoint, Claude Fichaux (Dogue de 1990 à 1994, puis de 2009 à 2013) dirigent Thiago Mendes (au LOSC entre 2017 et 2019). Quand à Christophe Galtier (adjoint à l’OL en 2007-2008), et Jérémy Pied, formé et révélé à l’OL (2004-2012), il croiseront à nouveau la route du club rhodanien ce dimanche.

Icon_win_220112_05_39_0.jpg
 

ABIDAL, ABEDI PELÉ, BODMER, BALMONT…

Au LOSC puis à l’OL (ou l’inverse) ? Ils sont nombreux. Citons : Abidal, Assadourian, Bahlouli, Balmont, Barralon, Bastos, Benzia, Bocchi, Bodmer, Brisson, Chemier, Devlaminck, Domergue, Frau, Grimonpon, Guy, Innocenti, Jensen, Keita, Knayer, Lacuesta, Lewandowicz, Makoun, Michel, Misiaszek, Nadon, Orts, Palmieri, Péan, Pedretti, Abedi Pelé, Piatek, Pied, G.Puel, Rémy, Robin, Terrier…

Icon_oap_160207_01_34_0.jpg