Dans une saison, si tous les matchs de championnat pèsent le même nombre de points, certains captent davantage le regard des observateurs. Véritable affiche de la 27e journée de Ligue 1, cet OL-LOSC est de ceux-là. Souvent prolifiques, toujours haletants, les face à face entre Lyonnais et Lillois sentent généralement la poudre. Lâchés dans un stade Gerland brûlant, les Dogues – privés de Cetto (suspendu) et Basa (blessé) – concèdent l’ouverture du score sur la première offensive de la partie. Esseulé au point de penalty, Lacazette reprend de la tête un long centre de Dabo (12’, 1-0).

Touchés mais pas coulés, les Dogues ripostent par Chedjou

Pressés jusque dans leur propre moitié de terrain, les Nordistes font le dos rond, laissent passer l’orage et procèdent par attaques placées. En témoignent ces tentatives d’Hazard sur coup-franc (31’) et de Roux (32’) qui n’attrapent pas le cadre. La cible, les Gones la visent une deuxième fois… et avec succès. Servi en pivot par Lacazette à l’entrée de la surface, Lisandro ajuste la mire d’un plat du pied (38’, 2-0). Les Dogues boivent la tasse mais ne se laissent pas submergés. Juste avant la pause, Chedjou réduit la marque d’une tête piquée rageuse sur un corner de Pedretti (45’+1, 1-2).

Un deuxième acte de feu !

Au retour des vestiaires, les Lillois sont plus tranchants et convertissent leur domination par des occasions. Entré à la place de Balmont (46’), Payet s’emploie d’une bicyclette bloquée par Lloris (51’). Quatre minutes plus tôt, Béria et Roux étaient tout près d’égaliser suite à un énorme cafouillage sauvé par le portier lyonnais sur sa ligne (47’). Tandis que De Melo remplace Roux (58’), Bastos répond aux offensives loscistes en propulsant un puissant coup-franc sur la barre de Landreau (57’). L’ancien lillois n’est pas le seul Brésilien à trouver la transversale. De la tête, De Melo touche du bois à la réception d'un centre de Digne (64’).

Ça chauffe, ça brule, mais ça ne rentre pas

Doit-on y voir un tournant ? Coupable d’un tacle musclé sur Hazard, Lovren récolte son deuxième carton jaune synonyme de rouge (70’). Dans la continuité du coup-franc, Chedjou voit sa reprise de la tête raser l’équerre du but lyonnais (71’). Dominateurs sur cette fin de partie, les Lillois sont à deux doigts de revenir au score. Sur un contre fulgurant, Bruno (qui vient de remplacer Cole) sert De Melo dont la reprise n’est pas cadrée (77’), à l’inverse de ce missile déclenché par Payet, mais boxé par Lloris (84’). Malgré des dernières minutes à sens unique, le LOSC s’incline à Lyon (2-1) au terme d’une rencontre marquée par deux mi-temps totalement contraires en termes de contenu. Au classement, les Nordistes conservent leur troisième place.

Feuille de match de la 27e journée de Ligue 1

OL-LOSC 2-1 (2-1)
Samedi 10 mars (21 heures)
Stade Gerland

Arbitre : M. Ennjimi
Buts : Lacazette (12’), Lisandro (38’) pour l’OL ; Chedjou (45’+1) pour le LOSC
Avertissements : Dabo (52’), Lovren (55’ et 70’) pour l’OL ; Mavuba (65’) pour le LOSC
Expulsion : Lovren (70’) pour l’OL
Olympique Lyonnais : Lloris - Réveillère, Cris, Lovren, Dabo – Grenier (Fofana, 73’), Gonalons, Källström, Bastos (Briand, 77’) – Lisandro, Lacazette (Koné.B, 74’). Entraîneur : Rémi Garde
LOSC : Landreau - Debuchy, Béria, Chedjou, Digne – Balmont (Payet, 46’), Mavuba, Pedretti – Cole (Bruno, 76’), Roux (De Melo, 59’), Hazard. Entraîneur : Rudi Garcia