Tous les voyants au vert en championnat

« Tout d’abord, il faut savoir que nous n’avons pas d’objectif de résultats, les résultats appartiennent aux joueurs. Je ne suis donc pas focalisé là-dessus. Moi ce qui m’intéresse, c’est la progression dans le jeu. Cette année, le groupe a été réceptif et a appris à jouer ensemble. Et c’est là le plus important au niveau de la formation. Maintenant, quand on a des résultats positifs, il y a plus de prises d’initiatives et de confiance. Ça a donc été un levier supplémentaire pour la progression des gamins. Mais je le répète, les résultats leurs appartiennent, c’est eux qui ont créé cette situation, j’étais là juste pour les accompagner. L’objectif était à chaque fois de savoir comment faire pour gagner un match, c’est à dire le contenu : mettre de la consistance dans ce qu’on faisait le plus régulièrement possible sur 90 minutes. »

190624SILVESTRI02.jpg
 

Une série d’invincibilité (19V, 3N) maintenue jusqu’à la fin

« Cette idée de terminer invaincu en championnat est venue au fil du temps, c’est le challenge qu’ils se sont fixés. Inconsciemment, ils se sont mis une petite pression, mais s’il y avait eu une défaite, ça n’aurait pas été la catastrophe. Maintenant, ce levier était intéressant parce que les joueurs voulaient à chaque fois repousser les limites et le fait de prendre l’habitude de gagner ou de ne pas perdre a rendu les gamins de plus en plus exigeants. C’est ce qu’on leur demande dans un centre de formation, d’avoir de l’exigence dans tout ce qu’ils font, d’être investis et impliqués. S’ils n’avaient pas mis tous ces ingrédients- là, ils n’auraient pas réalisé ce qu’ils ont réussi à faire cette saison. »
 

Grandir ensemble pour gagner ensemble

« Les joueurs avaient cette pression positive et cette volonté de poursuivre leur série, mais ils avaient surtout cette envie de continuer à avancer, de se dire qu’il n’y avait personne pour les arrêter. On a fait les choses ensemble et ils ont compris qu’il n’y avait pas de phénomènes dans l’équipe mais qu’ensemble, ils pouvaient y arriver et ainsi individuellement tirer leur épingle du jeu. Cette situation a donc permis de pouvoir apporter tous ces ingrédients dont les joueurs ont besoin dans un centre de formation pour franchir des paliers. »

190624SILVESTRI03.jpg
 

Une attaque en feu et une forteresse imprenable

« Encore une fois, finir avec la meilleure attaque (60 buts marqués) et la meilleure défense (13 buts encaissés) du groupe est avant tout une belle satisfaction collective. Car chaque week-end, je récupérais des U15, sans entraînement en commun. Mais nous sommes sur la même longueur d’onde avec les différents secteurs. Leur mérite est aussi là. Chaque semaine, je n’ai jamais joué avec le même groupe et à chaque fois il y a eu une bonne cohésion et du contenu. »
 

Une belle marge de progression

« Il y a beaucoup d’axes de satisfaction, les jeunes ont progressé tout au long de la saison. Ils ont sans cesse avancé dans le bon sens et c’est bien là le plus important à mes yeux. Certains avancent plus rapidement et ont ainsi pour évoluer parfois avec les U17. Certains ont joué régulièrement, d’autres ont effectué quelques apparitions et certains n’y ont pas encore goûté. Car l’objectif pour nos U16 est également de pointer le bout de leur nez en U17. Mais au final, ils ont tous eu du temps de jeu et se sont fait plaisir, que ce soit en U16 ou parfois en U17. Il y a donc eu une bonne progression dans ce groupe, même s’il y a encore beaucoup de travail à accomplir. »

190624SILVESTRI04.jpg
 

Avec 16 buteurs différents en championnat

« Le danger peut venir de partout dans cette équipe, tout simplement parce qu’on prône un jeu vers l’avant, on n’a pas cette philosophie d’attendre et d’ailleurs, je ne me préoccupe pas de l’adversaire, ce qui m’intéresse c’est notre jeu et comment le mettre en place pour que tout le monde puisse en bénéficier. Il n’y a pas de statut particulier pour attaquer ou défendre, on attaque tous de manière structurée et intelligente, idem sur le plan défensif. Je ne considère pas le gardien comme un gardien quand on a le ballon, je le considère comme un joueur de champ. Les premiers relanceurs sont nos défenseurs et s’ils peuvent apporter leur contribution parce qu’on prône un jeu vers l’avant, on ne va pas les freiner. il faut qu’ils prennent ces initiatives-là et qu’ils vivent un maximum de situations, qu’on soit équilibrés ou parfois en déséquilibre. Ces situations-là vont leur donner de l’expérience, il ne faut donc pas les brider »

190624SILVESTRI05.jpg
 

Quels axes à travailler pour la suite ?

« Les joueurs devront continuer à mettre de la consistance et de la continuité dans ce qu’ils font. Ils se doivent d’être le plus régulier possible à l’entraînement pour qu’en match, cela devienne une habitude pour eux. Pour nous, les automatismes doivent être pris lors des séances quotidiennes sur le terrain, à travers tout ce qu’on met en place. Il faut les amener à rester concentrés le plus longtemps possible, même si parfois, de par leur âge, il y a des sauts légitimes de concentration. »
 
Merci Orlando Silvestri, la reprise du groupe U16 se fera le 29 juillet prochain.

190624SILVESTRI06.jpg