Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

Souffler pendant la trêve. « Sur le plan physique, et surtout psychologique, la trêve est arrivée à point nommé. On le voit, il y a un relâchement salutaire qui s’opère car aucun match n’est prévu cette semaine. Les joueurs en profitent donc pour retrouver de l’envie et de la fraîcheur afin d’assurer la dernière ligne droite avant la coupure hivernale. »

Retrouver de l’entrain. « Sur les derniers matchs, nous avons certainement perdu un peu de gaieté et de joie dans notre jeu. Contre Lyon (3-1) par exemple, même menés, nous étions parvenus à amener de la folie et beaucoup d’enthousiasme : c’est ce qui nous avait permis d’en sortir victorieux. Ensuite, le manque de fraicheur psychologique a rendu nos performances un peu plus ternes.  En revanche, les joueurs ont su rester très courageux, notamment contre Evian TG (1-1). »

Une nouvelle série à venir. « On a connu des difficultés à bien conclure la série précédente. Cela était prévisible étant donné notre calendrier. On savait que sur le rythme qui était le nôtre, on ne pouvait pas vraiment espérer de miracles. Le décalage du match de Toulouse ? Il s’agit d’une bonne chose. Cela nous permet de bénéficier de quatre jours de récupération avant le déplacement à Moscou. »

Des sélections à suivre. « Je n’ai donné aucune recommandation aux sélectionneurs des équipes nationales dans lesquelles nos joueurs se dirigent. Ils connaissent leur état de fraîcheur et sauront faire les choix intelligents. De toute façon, ce ne sont que des rencontres amicales, sauf pour Monténégro-République Tchèque où l’enjeu est essentiel pour l’équipe de Marko Basa. France-Belgique s’annonce par ailleurs comme un match sympa, d’autant plus qu’elle mettra peut-être aux prises Eden Hazard d’un côté et Mathieu Debuchy de l’autre. »

De Melo de nouveau opérationnel : une bonne nouvelle. « Ce qui est certain, c’est que Tulio revient avec beaucoup d’envie. Il se sent bien physiquement, chose importante pour enchaîner les matchs et retrouver la totalité de ses moyens. Son retour nous offre la possibilité d’utiliser au mieux notre animation offensive. Par le passé, il a souvent joué de malchance au niveau des blessures. Mais il est encore jeune et sa carrière est loin d’être terminée. L’occasion lui est encore donnée de confirmer son ratio temps de jeu / nombre de buts. »

Tulio De Melo (Attaquant du LOSC)

Prêt à bondir. « Je suis heureux d’avoir repris avec le groupe. Ça me manquait beaucoup. Je me sens bien physiquement et j’essaie de le montrer au mieux sur le terrain. J’essaye de me rendre disponible et efficace quand le coach fait appel à moi. »

Buteur à l’Inter Milan, une belle expérience. « Nous avons beaucoup de regrets par rapport à ce match face aux Italiens car nous avions à cœur de bien faire. Comme les grandes équipes, l’Inter Milan a su marquer sur les coups de pied arrêtés. Après, une fois qu’ils étaient devant, c’est leur expérience qui a joué. Nous n’avons pas réussi à revenir au score. Personnellement, je suis content d’être entré en jeu et d’avoir marqué, même si la rencontre s’est clôturée par une défaite. »

Une question de réflexes. « Les recrues de l’été nous apportent beaucoup et je pense que l’équipe reste aussi forte que la saison dernière. Les automatismes ne sont peut-être pas encore réglés mais, avec le temps, les entraînements et les matchs, nous n’allons qu’améliorer ce point là. »

Prochain rendez-vous pour le LOSC, vendredi 18 novembre à 20h du côté de Toulouse.