Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

Tout le monde sur le pont. « J’espère que l’équipe retrouvera une certaine fraicheur mentale et physique au sortir de cette trêve internationale. Bien entendu, il y a la question des internationaux qui n’ont pas pu couper en raison des différents matchs et voyages lointains. »

Garder la même dynamique. « La bonne nouvelle de cette reprise, c'est que nous pourrons compter sur un jour de repos en plus entre nos déplacements à Toulouse et Moscou. Cela pourra s’avérer important pour la suite. On ira donc au Stadium avec l’intention de continuer notre bonne série en championnat. »

Un rendez-vous toujours périlleux. « Les joueurs sont uniquement concentrés sur ce rendez-vous à Toulouse. Il sera ensuite temps de penser à Moscou. L’objectif consistera à obtenir un résultat favorable contre une équipe performante à domicile et très athlétique. Il est toujours difficile de jouer là-bas, même si sur ces dernières saisons, nous avons progressé contre le Téfécé. »

Les Dogues voyagent bien. « Notre invincibilité à l’extérieur en Ligue 1 témoigne de notre capacité à prendre le jeu à notre compte, même hors de nos bases. Nous avons souvent à faire au même scénario face à une équipe qui nous attend et qui nous laisse la possession du ballon. Globalement, nous jouons de la même façon à domicile et à l’extérieur. »

Adaptation parfaite. « C’est une réelle satisfaction d’avoir Joe Cole avec nous. Il y a bien évidemment le talent du joueur, mais également son implication. C’est un garçon très apprécié du vestiaire et un exemple qui donne toujours le meilleur de lui-même sur le terrain. Joe est un homme de grande qualité, une personne saine et humble qui connaît la valeur du travail. Il a également montré que le championnat de France et le LOSC sont très attractifs. »

Joe Cole (Milieu de terrain du LOSC)

Sur la pente ascendante. « Je suis heureux de mes débuts avec le LOSC. Je n’avais pas enchainé les matchs depuis longtemps, ce fut donc un peu difficile de retrouver le rythme. Mais aujourd’hui, je suis satisfait de ma forme, même si je dois encore l’améliorer pour retrouver mon meilleur niveau, celui que j’avais à Chelsea. »

Agréablement surpris. « Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en arrivant en Ligue 1, car peu d’images du championnat de France sont diffusées en Angleterre. Mais je trouve le niveau technique et physique assez relevés. Il y a beaucoup de bons joueurs, notamment de jeunes talents. »

Central dans l’âme. « La  position que j’affectionne le plus sur le terrain est celle de milieu de terrain offensif axial. Je l’ai occupée contre l’Inter Milan (2-1) et Evian TG (1-1). Je pense que c’est celle dans laquelle je suis en mesure d’aider le mieux l’équipe car je touche le plus de ballons. »

Mal payés sur la scène européenne. « En Champions League, je constate que nous avons souvent été malchanceux cette saison. L’équipe ne possède pas le nombre de points qu’elle mérite. Il faudra maintenant gagner à Moscou. Ce ne sera pas facile, mais nous pouvons le faire. J’ai confiance, réaliser une telle performance est possible. »

Douce vie lilloise. « J’aime me promener dans Lille l’après-midi, j’apprécie beaucoup les cafés, les restaurants français. Je me sens un peu libre comme lorsque j’habitais à Chelsea. Les gens sont très accueillants. La meilleure façon de remercier le peuple lillois est de remporter un trophée sous le maillot du LOSC. »

TFC-LOSC, c’est ce vendredi 18 novembre (20 heures) au Stadium de Toulouse.