Carrousel_BILL_J05_[LOSC_ANGERS]_1980x380_6.png

Christophe Galtier

 

Aucun bobo chez les internationaux

« Yusuf Yazici, Zeki Çelik, mais aussi Reinildo, Domagoj Bradaric et Victor Osimhen renteront ce mercredi soir. Quant aux internationaux français et portugais, ils sont revenus cet après-midi. Aucun bobo n’est à déplorer. Tous les internationaux sont de retour avec des victoires et des bonheurs, comme des buts, des premières sélections. Sur un plan moral, ils sont bien. »
 

Un Dogue buteur en Bleu

« J’ai été surpris mais très heureux de la convocation de Jonathan Ikoné, on ne s’y attendait pas. Ensuite, le fait de rentrer, de marquer et d’être titulaire sur le deuxième match est un signe fort, quels que soient les adversaires. C’est la preuve que Jorko a dû envoyer des signaux très positifs au sélectionneur. Le LOSC, dans son ensemble, est très heureux de le voir performant en sélection. »

Galtier conf 2_0.png

 

Et du côté de l’infirmerie ?

« Loïc Rémy s’est entrainé normalement aujourd’hui. Il en sera de même demain avec le groupe et sera disponible pour le match de vendredi. Quant à Adama Soumaoro, il avait besoin d’un travail individualisé, il a lui aussi repris l’entrainement avec le groupe.  Est-ce qu’au cœur de cette série de matchs, nous allons récupérer Timothy Weah ? Je l’espère. On a l’effectif quasiment au complet, sans parler de la suspension de Yusuf Yazici. L’équipe va donc vivre cette série de 7 matchs et tout le monde va y participer. »

 

Quelle semaine de préparation ?

« Pendant cette trêve internationale, on a donné du temps de jeu à ceux qui en avaient besoin, on a continué à insister sur nos principes de jeu. J’ai été très satisfait de l’investissement de ceux qui sont restés ici, d’autant plus qu’on a fait monter des jeunes de qualité. Les séances ont été d’un très bon niveau. Evidemment que ce n’est pas l’idéal pour préparer les matchs quand il manque 11-12 joueurs. C’est aussi la rançon de la gloire que de voir nos joueurs devenir internationaux. »
 

Angers dans les têtes

« Si je pense à Angers et seulement à Angers ? Oui, à 100%. Je connais l’importance du championnat. Je connais aussi la difficulté d’enchainer un match de Ligue 1 puis un match européen, surtout quand vous sortez de sélection. Les choix qui seront faits, ne le seront que par rapport à Angers, avec l’ambition de l’emporter. On sait qu’on aura à faire à un adversaire de qualité, qui réalise un bon début de championnat, qui s’améliore chaque année. Le SCO est une équipe bien huilée, bien réglée, avec beaucoup de valeurs athlétiques, très forte dans les transitions. Elle a explosé sur un match à Lyon, mais elle réalise quand même un très bon début de saison. Ce sera difficile, on devra être au moins à 100% pour aller chercher la victoire. L’Ajax viendra après, vendredi à 21h. »
 

L’apport de Benjamin André

« Ce n’est pas étonnant que Benjamin André soit celui qui se soit adapté le plus rapidement. Il connait bien notre championnat, mais aussi pas mal de joueurs contre qui il a joué. Il y a simplement quelques réglages sur lesquels on insiste sur les transitions, sur les façons de sortir le ballon… Il fait ce que j’attendais de lui, à savoir d’être un des relais sur le terrain. Il apporte aussi du professionnalisme, de la joie et de la bonne humeur dans le vestiaire. Il semble heureux d’être là. »
 

Benjamin André

 

Une adaptation réussie

« J’ai été très bien accueilli ici. On m’a vite mis dans le bain. J’ai rapidement senti que ce groupe avait bien vécu l’année dernière. Il n’y a pas forcément de différences de langues ou d’âge, tout le monde rigole avec tout le monde, donc c’est plus facile pour s’intégrer. Au niveau tactique, du jeu et des entrainements, ça a aussi été plutôt rapide pour moi de m’adapter. »
 

L’importance du travail de l’ombre

« Mon rôle ne change pas par rapport aux joueurs à côté de moi sur le terrain. Je sais ce que j’ai à faire par rapport aux transitions. Il s’agit de réguler ce qui se passe entre la défense et l’attaque. Je suis un joueur d’équipe, je travaille pour elle, pour qu’elle soit dans le meilleur sens possible. Alors peut-être que parfois, il s’agit du "sale boulot", mais ça me convient. J’aime bosser pour les autres. Il y a beaucoup de talent et la saison va être longue, les paires se formeront et se déformeront. Tout le monde aura son rôle à jouer cette saison. »

_JB10002.jpg
 

Attention (d)Angers

« Angers est une équipe très forte sur le plan tactique, mais aussi de l’énergie, dans les transitions. On a essayé de travailler pour les déséquilibrer. Chose que nous n’avions pas réussi à faire conter Reims. On doit se concentrer sur nous. On sait ce que nous avons mal fait lors du dernier match. On manque parfois de maturité dans notre jeu, de patience, de constance et de confiance en nous. Parfois, nous avons tendance à vouloir faire la différence trop vite. On a bien travaillé malgré le retour un peu tardif des internationaux. On va tout faire pour remporter ce troisième match devant notre public. »
 

Gagner vendredi pour préparer mardi

« Le discours de vous dire qu’on ne pense qu’à Angers n’existe pas. Penser à mardi, à la Champions League, c’est normal, et c'est même bien. Mais il faut se dire que la meilleure façon de préparer l’Ajax, c’est de gagner contre Angers. Ça nous remettra en confiance, mais aussi dans le rythme. Ne pas y penser serait justement une erreur. »
 


Et si on allait chercher la victoire ensemble, vendredi contre Angers ? Vos places ici.
Carrousel_BILL_J05_[LOSC_ANGERS]_1980x380_7.png