Au sortir de sa troisième saison majuscule (85% de tirs arrêtés en 2015-2016) dans la peau d’un titulaire (111 matchs de L1), "Spider-Enyeaman" est devenu un cadre naturel du vestiaire lillois autant qu’une figure du championnat de France. Son expérience des joutes internationales, son leadership, sa "zen-attitude", et bien sûr son immense talent représentent aujourd’hui autant d’atouts de premier ordre pour le LOSC de Frédéric Antonetti.
 
À l’aube d’une saison 2016-2017 à résonnance européenne, nul doute que cette confirmation de la présence dans les rangs lillois de l’incontestable meilleur gardien de Ligue 1 pour tous les supporters du LOSC s’avère extrêmement positive et déterminante pour les performances et les ambitions du club.

160524enyeama1.jpg 

La réaction de Jean-Michel Vandamme (DGA du LOSC) :

« Vincent est un garçon exceptionnel à la fois sur le terrain, mais aussi en dehors. Continuer de travailler avec un joueur de son calibre et un homme de sa qualité est quelque chose de fantastique pour le club. Il possède encore de beaux jours devant lui et a montré, cette saison encore, toute l’étendue de ses immenses qualités. Il est heureux au LOSC et s’y sent comme chez lui. »
 
« Il apporte tellement par son talent, son état d’esprit ou sa capacité à booster le groupe, qu’on ne pouvait pas ne pas prolonger son contrat. Je pense aussi que sa présence sera importante dans la progression de Mike Maignan. Aujourd’hui, Vincent Enyeama est en mesure de terminer sa carrière au LOSC. »