Récupérateur, accélérateur, distributeur de ballons

Encore Jeune (26 ans), mais déjà chevronné (177 matchs de L1), solide défensivement (1m84, 76kg), mais aussi adroit aux avant-postes (6 buts la saison dernière) : au rayon des valeurs montantes de notre championnat, Younousse Sankharé figure assurément parmi ces joueurs au profil recherché. Car cet infatigable gaucher, techniquement doué, présente toutes les caractéristiques du footballeur moderne.
 

Une progression linéaire

Catapulté en Ligue 1 à seulement 18 ans avec le PSG, ce milieu relayeur s’est d’abord aguerri en Ligue 2 (Reims, Dijon) avant de retrouver l’élite (Dijon, Valenciennes, Guingamp). C’est d’ailleurs dans les Côtes d’Armor que ce Lion de la Teranga s’est véritablement révélé. Acteur majeur de l’entrejeu breton durant trois saisons, il reste sur un exercice 2015-2016 plus qu’abouti (36 matchs pour autant de titularisations).
 
La prochaine étape de sa prometteuse carrière, Younousse Sankharé la franchira au LOSC, club avec lequel il retrouvera notamment l’Europa League (6 apparitions dans cette compétition, 4 en UEFA Cup). Souhaitons-lui la bienvenue et la meilleure des réussites sous notre maillot lillois.

Les premiers mots lillois de Younousse Sankharé (Milieu de terrain du LOSC)

« Je suis très content d’être ici, j’ai reçu un excellent accueil. Je suis impatient de découvrir mes nouveaux équipiers et surtout de jouer. Le LOSC est un club avec des structures solides. Pour un joueur ambitieux comme moi, c’est le club parfait. »
 

L’œil de Jean-Michel Vandamme (DGA du LOSC)

« Avec Frédéric Antonetti, nous avions vraiment à cœur de recruter Younousse Sankharé. Nous sommes ravis qu’il puisse venir renforcer notre effectif. C’est un joueur doté d’un bon gabarit, de qualités athlétiques au-dessus de la moyenne et qui possède par-dessus tout un excellent pied gauche et une très bonne technique, ce qui est intéressant dans l’équilibre collectif. N’oublions pas que c’est un joueur formé au PSG, qui a connu des clubs qui lui ont permis d’acquérir de la maturité. En plus de ses atouts, Younousse est un vrai combattant, un gagneur et c’est ça qui nous plaît. »