Qui aurait imaginé les U19 du LOSC sortir d’une poule composée d’un double vainqueur de la compétition (Chelsea), d’un double quart de finaliste (Ajax) et d’un huitième de finaliste (Valence) ? Eux y ont cru, et ce depuis le début. Face à ces trois adversaires, les jeunes lillois ont fièrement représenté leur club, leur maillot, leur blason. L’équipe de Mickaël Delestrez s’est montrée solide et efficace pour s’offrir la deuxième place du Groupe H, un petit point derrière l’Ajax. Les yeux rivés sur leur barrage, dernière étape avant les huitièmes de finale, les coéquipiers de Lucas Chevalier devront battre le Midtjylland FC au Danemark lors d’une unique rencontre le mercredi 12 février à 14h00.

p1.png
 

Midtjylland, septuple champion du Danemark

Premier club danois à lancer son académie, en 2004, le Midtjylland FC se révèle comme un centre de formation efficace. Un centre de formation qui voit notamment passer dans ses rangs un certain… Simon Kjaer. Le défenseur danois, qui a porté le maillot du LOSC entre 2013 et 2015, est un pur produit du centre de formation des Loups. D’autres joueurs comme Winston Reid (West Ham) ou Pione Sisto (Celta Vigo) y ont également fait leurs armes. Vainqueur à sept reprises du championnat danois des U19, Midtjylland s’affirme comme une valeur sure du pays. À noter qu’ils terminent à deux reprises deuxièmes, et à deux reprises troisièmes. Faites vos calculs, en quinze ans d’existence, les Loups terminent donc à… onze reprises sur le podium du championnat danois ! Un redoutable adversaire que nos Dogues devront écarter pour espérer disputer le premier huitième de finale de Youth League de leur histoire.

kjaer_0.png

Déjà 3 apparitions en barrages et un quart de finale de Youth League

Contrairement aux Dogues, les Danois ont déjà une belle expérience européenne. Lors de la saison 2015-2016, Midtjylland dispute la Youth League par la Voie des Clubs Champions. Vainqueur successivement de Saburtalo Tbilissi (Géorgie), du Legia Varsovie (Pologne), puis de l’Atlético de Madrid (Espagne) en barrages, les Danois ont alors hérité d’un FC Barcelone intraitable chez lui en huitième de finale (3-1). La saison suivante, en 2016-2017, c’est le RSC Anderlecht (Belgique) et Malaga (Espagne) qui tombent face au jeu des Loups de Midtjylland, avant que le Benfica Lisbonne ne les élimine finalement en barrages, aux portes des huitièmes de finale (1-1, 6 tirs au but à 5). Enfin, la saison dernière, Midtjylland élimine successivement le Bohemian FC (Irlande), l’Hamilton Academical (Ecosse) puis l’AS Rome en barrages, avant de triompher face à Manchester United en huitième de finale. L’épopée s’arrête en quart de finale, face au FC Porto, futur vainqueur de l’édition (3-0). Une expérience significative à prendre en compte à l’approche de la confrontation entre Lillois et Danois.


Un parcours sans faute

Qualifié par le biais de la Voie des Clubs Champions, Midtjylland sera un coriace adversaire, en attestent ses premiers résultats dans la compétition. Car pendant que le LOSC se révélait et sortait de son groupe, surprenant match après match par sa régularité, son audace et son réalisme, les Danois montraient les crocs. Tout d’abord opposés à l’IF Elfsborg, champion de Suède, les Loups remportaient les deux rencontres (2-1 puis 1-0) pour accéder au deuxième tour de qualifications. Un tour qui les voyait défier le champion de Bosnie-Herzégovine, le HŠK Zrinjski Mostar. Là encore, un succès et une qualification (3-1 puis 0-0). Un parcours régulier qui leur permet de croiser le fer avec les Dogues le mercredi 12 février 2020, à l’Arena Herning, l’antre du Midtjylland FC.

Midtjylland FC-LOSC, une affiche à suivre le mercredi 12 février à 14h sur nos différents réseaux sociaux !

DSC_0126.png