Christophe Galtier

Sanches forfait pour Nîmes

« Renato Sanches est forfait. Il a été victime d’une lésion musculaire aux ischios après son entrée en jeu contre Chelsea. On verra après la trêve comment il ira. Ce qui est sûr c’est qu’il ne pourra jouer ce match-là et peut-être d’autres derrière. Il devrait aussi manquer Toulouse. C’est embêtant car il était en train de trouver ce rythme, ces repères. Timothy Weah sera aussi absent pour Nîmes. »
 

Sur le bon chemin

« Contre Chelsea, mes joueurs ont essayé d'appliquer ce qu'on avait prévu face à un adversaire supérieur à ceux qu'on est habitués à rencontrer. Il me semble malgré tout qu'on est dans le bon axe de travail, d’après ce que je vois à l’entraînement. Tout le monde est en train de prendre conscience qu’il faut prendre des positions plus précises sur attaques, plus présent dans la surface adverse, être plus juste… »
 

La difficile saison de la confirmation

« Est-ce que les adversaires nous jouent comme la saison dernière ? L'effet de surprise n'existe plus. Jo (Bamba), Jorko (Ikoné) doivent digérer la magnifique saison passée avec des préparations décalées, parfois tronquées, avec beaucoup de sollicitations médiatiques, professionnelles. Ils sont dans un processus normal de progression. Ce sont des joueurs très professionnels, sérieux. Je le vois à l’entraînement chaque jour. Ils sont dans le travail. Mais ils doivent confirmer. Et c'est ce qui est le plus difficile dans le football. Il faut aussi les accompagner dans cette confirmation en étant toujours exigeant envers eux. »
 

Une dépendance à l'attaquant ?

« Comment ne pas être dépendant d'Osimhen ? Vous me posiez l'an dernier la même question avec Nico (Pépé). Toutes les équipes sont dépendantes d'un ou deux joueurs. C'est ainsi. Dans tous les clubs on dit "il faut un attaquant". On a la chance, dans ce début de saison, d’avoir Victor à la finition, même s’il se créé aussi des situations. On doit travailler sur la complémentarité des uns et des autres. Mais on est automatiquement dépendants de ce style de joueur et de ses performances. A moi de trouver d’autres joueurs capables d’être décisifs. »

DSC_4210_0.png

La Ligue 1 ? Le pain quotidien

« On a tous envie de réussir en Champions League. Même si on a concédé deux défaites, je pense que rien n'est joué. Cette compétition, fruit d'une saison extraordinaire, ne doit pas être un poids pour nous. On ne doit pas s'écarter du projet. C’est ce que je dis aux joueurs. Notre quotidien, c’est le championnat, c’est notre pain quotidien. Pour jouer la Champions League, il faut être performant en Ligue 1. Il peut donc y avoir de la déception, des regrets, mais il y a un projet défini, très clair. Et ce projet passe par le championnat, pour espérer revivre ce genre de match. On ne doit pas s’écarter de cela. »
 

Un niveau plus élevé

« J'ai vu les analyses faites sur Reinildo contre Chelsea. Je les ai trouvées dures. Mais c'est ainsi, c'est la Champions League. On est passé au révélateur. Vous êtes très nombreux à analyser le match. Les petites erreurs n’ont pas les mêmes incidences en Ligue 1 comme en Champions League. Le niveau y est très élevé. Je tiens à dire que mes quatre latéraux me donnent satisfaction. Je suis là, certes pour avoir des résultats, mais aussi pour développer de jeunes joueurs. Je suis dans ce projet-là. Et quand vous développez de jeunes joueurs, automatiquement, il y a des erreurs. L’erreur faite en Ligue 1 peut ne pas avoir de conséquences, l’erreur faite en Champions League est sanctionnée de manière radicale. »
 

Bienvenue Claude Puel

« (à propos du changement d’entraîneur à l’AS Saint-Étienne) C’est toujours avec tristesse qu’on voit un collègue se faire remplacer. C’est dommage pour Ghislain Printant. Je suis sûr qu’on le retrouvera à l’avenir en Ligue 1. Il faut aussi souhaiter la bienvenue à Claude Puel. Je suis à Lille, dans ce magnifique camp d’entraînement et dieu sait qu’il a beaucoup œuvré pour cet outil de travail. Je lui souhaite une belle réussite. C’est un très grand technicien français. »


 

Xeka

La tête au championnat

« Ce n'était pas facile de gérer la défaite après Chelsea. L'expérience a fait la différence, je pense, mais je pense qu'on a appris. Dans nos têtes, on est repassé à la Ligue 1, c'est le plus important aujourd'hui. Ce serait bien de gagner avant la trêve. On veut enchaîner, maintenir notre rythme à domicile. On a toujours la même ambition avant tous les matchs. On veut gagner, on veut prendre trois points, surtout avant la trêve. »
 

Xeka is back

« À titre personnel, je me sens bien, j'ai beaucoup travaillé après ma blessure. Je fais tout pour être à 100% et montrer que j'ai ma place dans l'équipe, dans ce groupe qui a beaucoup de qualité. Moi je veux jouer. Ça fait du bien d'avoir de la concurrence à mon poste dans l'effectif. On travaille davantage et je laisse le coach prendre ses décisions. »
 

Un groupe soudé

« Tout le monde attaque et tout le monde défend dans l'équipe. On est un groupe. Si on ne gagne pas, ce n'est ni la faute des défenseurs, ni des attaquants. On doit hausser notre niveau de jeu à chaque match, peu importe la compétition. »