Michel Seydoux (Président Directeur Général du LOSC)

Une récompense pour tout un club. « Cette saison fut exceptionnelle. Prenons un moment pour nous retourner sur cette épopée. Nous avions des objectifs d’un côté et une ambition de l’autre. On peut dire que l’un et l’autre se sont confondus et ont été aussi forts. Mais ce succès ne s’est pas accompli tout seul. J’aimerais y associer les 200 personnes qui travaillent ici au quotidien. »

Nouvelle ère. « Le LOSC a toujours prouvé qu’il possédait un savoir-faire dans l’anticipation. Si nous en sommes là aujourd’hui, c’est grâce à un projet mis en place depuis les années 2000. Avec ces deux trophées, nous avons changé l’image du club tout en gardant la même attitude fair-play et respectueuse. On va continuer à travailler sur nos valeurs. Un nouveau cycle commence, celui de devenir un club important du championnat de France. »

La Champions League au Stadium ? « Avec la Champions League, nous avons six matchs de gala à disputer. Le public lillois nous offre tellement de bonheur que nous ne pouvons pas imaginer délocaliser cette compétition. C’est pourquoi nous avons demandé à l’UEFA d’effectuer une inspection pour homologuer le Stadium. Certains aménagements seront à effectuer. Je dispose déjà du feu vert des collectivités pour que nous réussissions ce challenge. Une solution alternative existe, nous avons pris contact avec Valenciennes. »

Budget en hausse. « Il est évident que depuis quelques années, le budget est en progression de 15 à 20% par an. Pour rentrer dans le club fermé des grosses écuries de Ligue 1, il en faut un conséquent. C’était prévu par les actionnaires depuis longtemps. On savait que les deux dernières saisons avant le Grand Stade Lille Métropole seraient des années d’investissement. Malheureusement, cela se matérialisera par des pertes sur les comptes, mais notre projet n’a pas été dévoilé hier. On l’affine à chaque fois. Il y a eu un certain nombre de modifications comme des prolongations de contrat. »

Rudi Garcia (Entraîneur du LOSC)

Une capacité de rebond. « Cette saison fut aboutie et pleine de tournants. Il y aura eu des victoires mais aussi des défaites fondatrices. Je le pense sincèrement la qualité d’un groupe est de savoir rebondir. »

Destin européen. « Il sera difficile de faire mieux la saison prochaine. La nouveauté se situera dans notre participation à la Champions League. Il s’agira d’une motivation supplémentaire, tout en sachant que notre pain quotidien restera le championnat. Pour cela, nous aurons besoin d’un groupe quantitativement plus étoffé et qualitativement au moins aussi bon que cette saison. »

Deux départs actés. « Le départ d’Adil est entériné depuis décembre dernier. Pour Yohan, on l’a toujours affirmé, il était en mesure de répondre aux challenges qui lui seraient proposés. Je respecte son choix, même si je le regrette. J’aurais aimé qu’il continue avec nous. Je lui souhaite bon vent. Il aura été un joueur important pour nous cette saison. Pour le reste, rien n’est décidé à l’heure actuelle. Nous discutons. Mon souhait est de conserver tous nos meilleurs joueurs. Gervinho en fait partie, David Rozehnal aussi. »

Quel LOSC en 2011-2012 ? « La priorité est de savoir qui restera, puis de remplacer ceux qui partiront. Pour Adil et Yohan, nous avons pu anticiper. Leur remplacement est en bonne voie. Tâchons de compter sur un groupe équilibré comme cette année. Deux éléments supplémentaires ne seront pas de trop. Le groupe devra être au niveau des deux compétitions. »

Demain, retrouvez la suite de cette conférence de presse de fin de saison sur LOSC.fr.