Le LOSC est en D2 et entame la coupe de la Ligue de façon précoce, dès le premier tour. Au menu : les Normands de Caen, eux aussi fraîchement relégués. À la pause, tout semble aller au mieux pour les Dogues, qui mènent 2-1, grâce à des buts de Banjac et de Boutoille. Au cœur de la seconde période, alors que le LOSC semble gérer tranquillement le match, les plombs du stade sautent et tout le monde se retrouve dans le noir. Si c'est l'occasion pour le public de faire une belle fête dans la tribune « Honneurs », cette interruption forcée de 13 minutes coupe les jambes des Dogues, qui voient les visiteurs égaliser quelques minutes après la reprise (72e). Rageant, mais les Lillois gardent leur sang-froid et ne pètent pas les plombs eux-mêmes : ils s'imposent aux tirs aux buts par 3 à 2, avec un grand Aubry, qui repousse trois tentatives adverses et s'offre un bon trip à la mode de Caen.
 

logo-blog_0.jpg

 


Revivez la série "Le jour où"

Episode 1 - Le jour où le toit d'Henri-Jooris s'est effondré
Episode 2 - Le jour où la barre transversalle a cédé
Episode 3 - Le jour où le courant s'est coupé face au PSG
Episode 4 - Le jour où l'OM n'est pas venu
Episode 5 - Le jour où LOSC-PSG a été interrompu à cause de la pluie
Episode 6 - Le jour où les débuts européens du LOSC furent reportés
Episode 7 - Le jour où LOSC-Lorient donna une avalanche de buts
Episode 8 - Le jour où le 12ème homme fête une victoire mythique
Episode 9 - Le jour où le LOSC retrouve la D1